imprimer l'article

Traiter et prévenir le coup de soleil !

Non seulement ça pique et ça gratte, mais ça te fais ressembler à un homard rouge fluo ! Comment éviter les coups de soleil ? Les conseils de base...

Un coup de soleil, c'est quoi ?
C'est une brûlure. Elle peut être de 1er degré, et c'est alors une rougeur de la peau. Elle peut être de deuxième degré, et dans ce cas, tu as aussi des cloques. Les rayons solaires responsables des coups de soleil sont les UVB. (UV= Ultra Violets B.

Que faire ?
Pour un coup de soleil de premier degré :
- Pose des compresses d'eau froide sur ta peau pour la rafraîchir.
- Applique ensuite une lotion adaptée, légèrement anesthésiante et antiallergique.
- Etale une crème hydratante non grasse.
- Si ça te brûle beaucoup, prend un médicament antidouleur, de l'aspirine ou du paracétamol, ne serait-ce que pour passer une bonne nuit.

S'il s'agit d'un coup de soleil de deuxième degré, il est préférable de consulter un médecin. Même chose si le coup de soleil s'accompagne de fièvre, de nausées, de malaise...
Et, dans tous les cas, pense à boire beaucoup d'eau. Si ta peau a été atteinte, ton corps entier a sans doute souffert d'une exposition trop prolongée à la chaleur et au soleil, et tu risques d'être déshydraté.

Le danger :
Un simple coup de soleil ne présente pas de danger immédiat ; ça fait mal, ça brûle, mais c'est tout. Le risque grave est à long terme. Il s'agit d'un redoutable cancer de la peau, le mélanome.
Tu es d'autant plus exposé à ce cancer que tu as pris beaucoup de coups de soleils et que ta peau est claire. Car elle garde en mémoire tous les traumatismes solaires qu'elle a subis.

Comment prévenir ?
Protège ta peau quand tu t'exposes. Ne lésines pas sur l'indice de protection et remet une couche de crème régulièrement toutes les deux heures. Evites les heures où le rayonnement est intense, entre 11h et 15 heures. Si tu dois sortir à ces heures chaudes, ou longtemps, met un chapeau, des lunettes de soleil, et un écran solaire sur le visage.
Méfie toi de la réverbération, et du vent. Ils peuvent te faire croire que le soleil ne tape pas vraiment fort. Alors, attention en mer, sur le sable blanc, sur un lac, et en altitude où les rayons sont plus agressifs, même si la température est fraîche.

Catherine Solano, médecin généraliste. le 04/06/2002

Envoie ton témoignage !

S'inscrire