imprimer l'article

Chute, choc, fracture, entorse... : les bons réflexes

Rollers, skate, VTT, et maintenant trottinette : tous les moyens sont bons pour bouger et faire du sport ! Pas mal d'occasions aussi de se ramasser de belles gamelles et de se faire quelques bobos... Alors que faire en cas d'urgence et comment limiter les dégâts ?

Une chute un peu violente et un bras ou une jambe qui fait vraiment très mal, difficile à bouger, et même peut-être déformé : c'est sans doute une fracture. L'os est cassé, et si les morceaux ouvrent la peau c'est une fracture ouverte. Dans tous les cas : immobilise la partie du corps atteinte (le bras, la jambe, le poignet...), allonge le blessé, couvre-le et téléphone au 18 (Pompiers) pour le conduire à l'hôpital. Parfois c'est une épaule ou un coude "déboîté" : les os ne sont pas cassés mais ils sont sortis de leur emplacement : c'est une luxation. Cela fait aussi mal qu'une fracture, il faut faire la même chose (immobiliser, allonger, couvrir), et il vaut mieux également téléphoner aux pompiers pour un transport à l'hôpital dans de bonnes conditions. Si une cheville ou un poignet a seulement été tordu sans fracture ou luxation, c'est peut-être simplement une entorse : ce sont les ligaments qui ont souffert. Cela fait quand même mal, et en général cela enfle !

Dans ce cas il faut si possible refroidir (des glaçons dans un tissu c'est parfait), puis comme toujours immobiliser et conduire le blessé à l'hôpital.Enfin, dans tous les cas, si quelqu'un tombe a reçu un choc violent sur la tête, pas de temps à perdre :
- Couche-le sur le côté, pour éviter qu'il s'étouffe par la chute de sa langue ou ses vomissements,
- Vérifie qu'il respire correctement dans cette position,
- Téléphone au 18 (Pompiers), ou au 15 (SAMU) en indiquant précisément ce qui se passe et l'adresse exacte.

Patrick Hertgen - Médecin urgentiste le 09/10/2002

Envoie ton témoignage !

S'inscrire