imprimer l'article

S'ils se séparent...

Qu'on s'y attende ou pas, aborder la période de séparation ou du divorce de ses parents n'est pas une chose simple. Ca va changer ta vie et c'est normal que tu te demandes comment gérer la nouvelle configuration familiale qui te guette.

Retour au calme après des années de tempête...
Enfin, ils ont pris la décision ! Cela faisait déjà un certain temps qu'ils se "prenaient la tête" tous les jours, voire, plusieurs fois par jour et que le climat à la maison était cyclonique.

Après le calme, la tempête...
Tu n'as rien vu venir, c'était comme d'habitude, pas de disputes, pas de cris et d'un seul coup le monde s'écroule : tes parents viennent de t'annoncer qu'ils ont décidé de se séparer. Tu ne comprends pas, alors que pour toi tout allait bien...

Alors POURQUOI ?
Les questions que tu te poses maintenant, c'est :
- comment je vais aborder cette période ?
- qu'est-ce que cela va changer dans ma vie ?
- comment continuer à voir celui qui est parti ?
- comment ne pas lui en vouloir ?
- comment "consoler" l'autre ?
et ça n'en finit plus...

La principale difficulté est que cela te concerne et en même temps ne te concerne pas car au départ les difficultés conjugales de tes parents ne te regardent pas... Une chose est sûre à 100% c'est que dans tous les cas de figures possibles, ce n'est pas de ta faute.
C'est difficile mais dans l'idéal il faut arriver à prendre suffisamment de distance pour voir ton père et ta mère comme un homme et une femme... qui reprennent chacun leur liberté sentimentale et amoureuse. Le couple parental existera toujours, la preuve en est : TOI ! Le couple qui a disparu est le couple conjugal. Evidemment cela ne se fait pas dans la joie et la bonne humeur ! La souffrance est souvent au rendez-vous.

Alors, comment faire face à la douleur de ses parents ? Et à la sienne ? Il n'y a pas de recette magique, seule la parole peut vraiment aider. En parler avec ses parents est ce qu'il y a de mieux mais cela n'est pas toujours possible, alors on peut essayer d'en parler avec ses frères et sœurs, avec des membres de la famille ou encore avec des amis qui ont connu les mêmes difficultés. N'hésite pas à poser des questions sur ce qui te semble obscur dans cette histoire... Il ne s'agit évidemment pas de rentrer dans la vie intime de tes parents, car cela leur appartient, mais de les interroger sur ton avenir, sur l'organisation de ta vie quotidienne avec cette nouvelle donne. Le plus simple dans un premier temps est de les laisser parler, de réfléchir aux propositions qui te sont faites et de voir si cela te convient ou pas. Si tu n'es pas d'accord avec ce qui t'est proposé et qu'il n'y a pas moyen de dialoguer tu peux demander à être reçu par le juge aux affaires familiales pour que ta demande soit entendue. Tu peux aussi demander l'assistance d'un avocat... Mais là, cela devient long et difficile, c'est le parcours du combattant !

A. Tan - Psychologue et conseillère conjugale le 16/11/2000

Envoie ton témoignage !

S'inscrire