imprimer l'article

Le point G, c'est quoi, c'est où ?

La télécommande du plaisir, mythe ou réalité ??? On fait le point sur ce petit point si mystérieux...

C'est quoi ?
Une zone du vagin qui, lorsqu'elle est stimulée, est sensée mener une fille au septième ciel. Comme une fusée !

Pourquoi il s'appelle comme ça ?
Parce que l'homme qui l'a découvert en 1950 s'appelait monsieur Gräffenberg.

C'est où ?
A l'intérieur du vagin, à environ trois ou quatre centimètres de l'entrée, sur sa face antérieure, soit côté ventre. En fait, il se situe tout contre l'urètre, tube par lequel s'élimine l'urine, et c'est sans doute la raison de cette sensibilité particulière. Juste avant l'orgasme par stimulation du point G, il peut se produire une sensation de "faux besoin d'uriner".

Comment le trouver ?
Le point G a environ la taille d'une pièce de 2 euros, et il est sensible à une caresse appuyée. Il réagit en gonflant, et si la caresse se fait au doigt, on le sent plus rugueux que le reste de l'intérieur du vagin.

Est-ce que son effet est aussi jouissif que ça ?

Si ce point G est reconnu comme une zone particulière, en réalité, il n'est pas réellement, pour toutes les filles, un booster de plaisir ! L'orgasme n'est pas systématiquement automatique et explosif comme ont pu le prétendre certains sexologues. En résumé : c'est une zone sensible, mais pas forcément déclencheuse d'orgasme à tous les coups. La preuve, c'est qu'il n'y a quasiment aucune fille qui stimule le point G par la masturbation. S'il était aussi extraordinaire que ça, pourquoi s'en priveraient elles ?

Quelle position stimule le mieux le point G ?
C'est quand la fille est sur le ventre et que le garçon la pénètre vaginalement par derrière. Le gland du pénis bute alors à peu près sur la zone du point G.

Alors que faire quand on est au top ?

Penser que le point culminant du plaisir féminin, ce n'est pas ce point G, c'est l'autre point G : le gland du clitoris ! Exactement comme le gland du pénis chez les garçons!

Est-ce que les garçons ont un point G ?

Non. C'est comme si ont demandait : "les filles ont-elles des testicules?". Mais, les garçons ont deux zones qui peuvent être considérées comme l'équivalent du point G féminin : la prostate, glande située autours de l'urètre, qui ne peut être stimulée qu'en passant par l'intérieur de l'anus, et le corps spongieux, partie inférieure du pénis qui reste souple même en érection. C'est dans ce corps spongieux que chemine aussi l'urètre. Le massage de cette partie du pénis peut entraîner un orgasme différent de celui qui a pour point de départ le gland.



--
Teste-toi :
Connais-tu vraiment ton propre sexe ?

Va voir aussi :
Les petites lèvres du sexe
Les différents hymens

Discutes-en :
Sur le forum 100% filles !
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Solano et Tasante.com le 10/01/2012

Envoie ton témoignage !

S'inscrire