imprimer l'article

Le bégaiement, parlons-en !

Souvent, lorsque tu entends un bègue parler, ça peut te déclencher un fou rire nerveux. Mais attention, ce n'est pas drôle d'être bègue ! On en rit, on en rit mais c'est pas facile pour eux. Mais d'ailleurs c'est quoi être bègue ?

Commençons par quelques chiffres qui vont peut-être te surprendre : le bégaiement est un problème très complexe qui touche plus d'1% de la population. Il y a près de 600 000 personnes bègues en France (et oui ce n'est pas rien !).

D'où ça vient ?
Qu'on soit bien clair, on ne naît pas bègue, on construit son bégaiement. Il naît des efforts qu'on fait ou qu'on a fait pour éviter les bégayements en se battant ou en poussant sur les mots qui ne veulent pas sortir. Ces efforts deviennent une habitude puis un réflexe (tu su, su, su, su, suis ?).
Une personne peut être bègue depuis sa plus tendre enfance (ça débute entre 2 et 6 ans et dans 2 cas sur 3 ça disparaît spontanément pendant la croissance de l'enfant), mais les adultes peuvent aussi le devenir après avoir subi un accident ou un choc émotionnel.

On distingue plusieurs formes de bégaiement :

- Le bégaiement intermittent qui disparaît pendant le chant
- Le bégaiement classique (répétition saccadée d'une syllabe)
- Le bégaiement tonique (ne pas pouvoir dire certains mots pendant un certain temps)
- Le bégaiement urinaire (émission hésitante d'urine, entrecoupée d'arrêts involontaires)

Du bégaiement à la phobie de la parole :
Ce problème de communication s'explique mécaniquement par une tension des cordes vocales. La crispation des cordes vocales est une contraction pour chasser une expérience émotionnelle.
Alors pas la peine de se moquer, parce que le bégaiement s'accentue lorsque le bègue est impressionné, frustré ou énervé. Et s'il doit supporter les vannes des autres, ça peut devenir une source d'anxiété pour lui et par conséquent l'amener jusqu'à la phobie de la parole. Alors pour ne pas qu'il s'enferme dans "le sois bègue et tais toi", il faut qu'il reprenne confiance en lui.

C'est quoi les solutions au bégaiement ? Les réponses ici.

Le bégaiement est une
souffrance permanente ; il ne faut pas l'oublier ! A bon entendeur, tournez 7 fois la langue dans votre bouche avant d'en rire.

--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !



Tasante.com le 18/10/2002

Envoie ton témoignage !

S'inscrire