imprimer l'article

L'aimes-tu d'amour ?

Tu te sens attiré par lui mais tu n'es pas vraiment sûre de tes sentiments. Quand il est là ça te soûle et quand il n'est pas là, il te manque ? Vous êtes potes et tu voudrais peut être plus... Comment savoir si t'es vraiment love ?

Teste-toi : es-tu love ?

C'est de l'amour, juste une attirance ou autre chose ?

L'amour n'est pas une science et n'obéit à aucunes règles, si bien que tu peux être attiré(e) et tomber amoureux(se) de quelqu'un qui n'a, a priori, rien à voir avec tes canons de beauté ou à l'idée que tu te faisais du mec ou de la fille idéale. C'est un sentiment complexe qui te mène par le bout du nez et c'est bien pour cela que tu te sens un peu paumé(e) et que tu ne sais plus trop où tu en es !

Le syndrome Dawson : amour ou amitié ?
Vous êtes potes mais tu sens que tu aimerais plus et tu n'es plus trop sûr(e) de tes sentiments. Bref, t'as peur de mélanger amour, amitié, simple attirance, besoin de ne plus être seul... Sortir avec ton/ta meilleur pote pose toujours le problème suivant : est-ce que ça vaut vraiment la peine de risquer pourrir une super relation pour une histoire de cul ? C'est la problématique de Dawson Leery et Joey Potter. Le tout est de bien faire la part des choses car l'ambiguïté de la relation amicale garçon-fille ça peut être très motivant pour l'esprit... et les sens. Il faut donc essayer d'analyser si ce n'est pas cette petite ambiguïté, ce doute qui plane, qui finalement rend la chose excitante. Mais si tu décides de passer le pas, il faut faire attention à ne pas tomber dans le piège de la relation "hygiénique" où vous sortez ensemble quand vous n'avez pas de copain ou pas de copine. Parce qu'un jour ou l'autre, l'un de vous 2 souffrira beaucoup si l'autre s'engage dans une relation sérieuse.

Le syndrome du chat et de la souris
C'est clair qu'il/elle te plaît bien et t'as bien remarqué qu'il/elle te kiffe, mais voilà chacun de votre côté, vous n'arrivez pas à faire le premier pas. Quand il/elle se décide enfin à venir te parler, tu prends la fuite et quand c'est toi qui y vas, tu sens qu'il/elle panique... Bref, par timidité, par manque de confiance ou par crainte de ne pas plaire à l'autre, vous n'arrivez pas à vous trouver ! Du coup chacun de vous doute de l'amour de l'autre et vous n'avancez pas. Bougez-vous, y'a forcément de l'amour entre vous deux !

Le syndrome je t'aime moi non plus
Quand l'un est amoureux, l'autre se détache et inversement. Ça peut être un mode de fonctionnement mais ce n'est pas très satisfaisant ni constructif, surtout quand c'est toi qui es au creux de la vague. Si l'un ou l'autre revient quand il s'ennuie ou qu'il n'a rien de mieux à faire, ce n'est pas de l'amour. Juste un moyen de pallier un manque, une solitude passagère.

Le syndrome de l'amoureux invisible
Tu te dis que tu l'aimes mais tu n'as jamais une minute pour elle/lui. Tu as toujours une excuse et mieux à faire : du sport, voir tes potes... Mais tu comptes bien qu'il/elle soit disponible quand tu as besoin d'amour. Il faudrait arriver à concilier amour et tes activités. Ce n'est pas toujours l'un qui est disponible et l'autre qui vit sa vie. Si vous fonctionnez comme ça, là encore ce n'est pas un amour vraiment partagé. C'est une relation très égoïste.

--
Teste-toi :
Es-tu love ?

Va voir aussi :
Amitié, quand l'amour s'en mêle...
Pourquoi l'amour ça peut faire mal ?
Et l'amour coup de foudre t'y crois ? t'y crois pas ?

Discutes-en :
Sur le forum Amitiés, potes, brouilles & réconciliations
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Tasante.com le 23/02/2012

Envoie ton témoignage !

S'inscrire