imprimer l'article

L'énurésie ou le pipi au lit...

Faire pipi au lit après 5 ans, c’est pas la gloire. C’est même parfois la honte totale. Et ça prend carrément la tête. Pourquoi tant de problèmes, et comment faire pour passer le cap ?

C’est quoi l’énurésie ?
L'énurésie correspond au fait d’uriner de manière involontaire et incontrôlable. Le problème, c’est que le verrou (appelé le sphincter) situé sur la vessie fonctionne mal. Normalement, il est fermé et ne s’ouvre que si tu lui donnes la permission : traduction, si tu as décidé d’uriner et que tu es assis sur les toilettes, ou dans un endroit où c’est possible de faire ton petit besoin !

L’énurésie nocturne, ou le pipi au lit...
L’énurésie la plus fréquente, c’est l’énurésie nocturne, autrement dit, le pipi au lit ! Elle est normale jusqu’à 5 ans. Hé oui, personne ne nait en sachant se retenir d’uriner pendant la nuit ! Normalement, après 5 ans, c’est OK, on sait se retenir la nuit.
Pourtant, entre 5 et 6 ans, il existe encore 15 à 20 % des enfants qui font pipi au lit la nuit, et deux fois plus de garçons que de filles sont dans ce cas. À 8 ans, on observe encore que 8 % des enfants en souffrent. Et à l’âge adulte, il en reste encore 1 à 2 %.

Pourquoi on continue à faire pipi au lit après 5 ans ?
C’est comme si le corps n’avait pas réussi à acquérir le réflexe de se retenir. La vessie n’en fait qu’à sa tête. On parle d’une immaturité de la vessie ou de ses sphincters (muscles qui la ferment en bas).
L’hérédité joue aussi un rôle. Si tes deux parents ont souffert d’énurésie après 5 ans, tu as 77 % de (mal)chance d’être dans le même cas. Et si un seul de tes parents a été concerné, ton risque est de 44 %. Il y a des familles où le système urinaire n’est pas pressé de devenir adulte !
Le sommeil est trop bien installé. Quand la vessie est pleine, elle envoie un signal d’éveil qui signifie : « Réveille-toi coco et va aux toilettes ! ». Quand on souffre d’énurésie, la vessie envoie bien son message, mais le corps est trop lent à s’éveiller. Total, la fuite d’urine a lieu avant l’éveil.
Les énurétiques fabriquent trop d’urine pendant la nuit ! Normalement, pendant la nuit, l’hormone anti-diurétique ralentit la fabrication d’urine. Total, la vessie tient toute la nuit. Si le flux d’urine qui arrive dans la vessie est trop important, elle ne peut pas le contenir. D’où le pipi au lit...
Et puis on peut aussi faire pipi au lit parce qu’on vit une situation stressante. Un enfant, un adolescent angoissé peut se remettre à faire pipi au lit. L’exemple classique, c’est la naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur qui réenclenche une énurésie chez un enfant de 7 ans qui n’avait plus besoin de couches depuis un moment.

Que faire pour guérir l’énurésie ?
- Le premier traitement, c’est le bon sens ! Comprendre que ce n’est pas grave et que la vessie une fois plus mature fonctionnera normalement. Comprendre aussi que ce n’est pas du tout une question de volonté. Diminuer la prise de boissons le soir pour que la vessie ne se remplisse pas trop vite la nuit. Rien qu’en dédramatisant et en s’organisant, on obtient 30 % des guérisons.
- Le pipi stop® ou Wet stop® ou Haltur® sont des systèmes d’alarme qui sonnent quand quelques gouttes d’urines arrivent à l’extérieur du corps. Ils réveillent la personne énurétique qui va uriner aux toilettes. Il faut positionner dans le slip ou la culotte une bandelette qui contient des capteurs de liquide. Et quand l’humidité survient, driiiiig, ça sonne.
Et en quelques semaines, ces systèmes peuvent installer un réflexe qui permet d’empêcher la vessie de se vider en dormant. Les résultats sont d’environ 90 % de guérison !
- Le traitement par Minirin® donne au moins 50 % de bon résultats. C’est un médicament qui se prend le soir au coucher et diminue le volume d’urine fabriqué par le corps pendant la nuit.

Au total, si tu connais quelqu’un qui a ce souci, n’en souris pas et si c’est toi, fais ce qu’il faut pour pouvoir en parler au passé !

L’énurésie dans la journée...
Là, si tu urines sans le vouloir dans la journée, ya un blème. Va consulter ton médecin qui fera un bilan et te soignera. C’est peut-être une infection urinaire, un problème de vessie...

Sources :
Médecine thérapeutique, pédiatrie, volume 1 numéro 5 453-7. Marie-Laure Moutard.


---
Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !

Follow Tasante sur Twitter !

 

Dr Catherine Solano le 03/04/2011

Envoie ton témoignage !

S'inscrire