imprimer l'article

Suis-je en train de virer homo ?

À la puberté, tes organes sexuels se réveillent et ton désir s'éveille. Mais parfois ça ne se passe pas comme tu l'imaginais. Alors que tu flashes sur des personnes du sexe opposé, tu crois être aussi attiré(e) par celles du même sexe que toi. Du coup, tu sais plus trop où t'en es ni quoi en penser. Quelques trucs pour t'aider à faire le point.

TEST : Par qui ta sexualité est-elle influencée ?

Une période de flottement...

Des fantasmes sur une personne de même sexe, un désir inattendu pour elle, une manifestation physique d'excitation en sa présence... et des tonnes de questions à ce sujet. Ca peut être troublant surtout quand on a toujours imaginé la sexualité de manière hétérosexuelle. Pourtant ce flottement est assez courant au début de la vie sexuelle. Et ce n'est pas, en général, cette phase très classique d'homo-attirance qui détermine ta sexualité future.

Comprendre cet élan :
C'est normal, en période de changements, de vivre une très forte amitié, très profonde, d'avoir un meilleur pote ou une meilleure copine. Il s'agit souvent d'un lien exclusif avec des allures de passion : jalousie, disputes, réconciliations, gestes affectueux. C'est presque un lien amoureux, même s'il n'y a aucune pensée sexuelle.
Pour certaines personnes, une attirance physique vient s'ajouter et glisse parfois vers des gestes plus érotiques. Il ne s'agit pas du tout d'une homosexualité qui s'exprimerait, mais d'une recherche de ce que l'on est. Car à ce moment de la vie, le problème n'est pas encore tellement de rencontrer quelqu'un à aimer, c'est plutôt de se sentir digne d'être aimé. Et pour cela, il faut se sentir bien dans son sexe. Pour nous y aider, nous avons souvent besoin d'un miroir, d'un(e) ami(e), qui est pour nous un bon représentant de notre sexe. Vivre tout près nous permet de nous installer plus profondément dans notre identité sexuelle, de nous sentir plus homme ou plus femme. Et ça à un moment où on n'est plus un enfant et pas encore tout à fait un adulte.

Devant le miroir, c'est plus facile !
À cette période de la vie, l'élan sexuel se fait très puissant. Et on a souvent peur d'aller vers l'étranger, celui qui est d'un autre sexe. On a du mal à le comprendre tellement il est différent. Donc on a aussi du mal à l'aborder, à échanger, à le rencontrer. Alors, on se tourne vers le complice, l'ami très proche qui nous ressemble pour éviter le danger de l'inconnu ! Ce n'est qu'avec du temps, que nous apprenons à gérer la peur, à oser, à apprivoiser l'autre, celui qui est si différent parce qu'il n'a pas les mêmes chromosomes que nous.

Voyons voir quel goût ça a !
Tout ce qui est nouveau excite la curiosité. C'est pareil pour la sexualité. Tu peux avoir envie de tester plusieurs choses avant de vraiment connaître et fixer tes goûts. Et pourquoi pas une relation homo pour voir comment c'est ? Si seule la curiosité te guide, attention, ne fonce pas, surtout si c'est ta première expérience sexuelle. En effet, les premières fortes émotions érotiques laissent une empreinte très importante. Et même si tu n'étais pas destiné à être homosexuel au départ, cela pourrait te troubler énormément, et faire que tu ne saches plus où tu en es. Il vaut mieux, si tu te penses être hétérosexuel tester d'abord cette situation. Ca ne t'empêchera pas, plus tard, de faire tes choix.

Et si vraiment je me sens homo ?
Tout d'abord, ne t'étiquette pas toi-même ! Prends tout ton temps. Et si il devient évident pour toi que oui, tu te sens vraiment, profondément homosexuel(le), pense que la société, dans son ensemble, est plus tolérante, même si l'homophobie et l'incompréhension subsistent en maints endroits. Tu as de la chance de vivre à notre époque où on a le droit d'être soi-même au grand jour. Et dis-toi que même si ta sexualité n'est pas celle de la majorité des gens, tu as parfaitement le droit de la vivre et d'être heureux.

Comme tu l'auras compris, l'adolescence et le début de la vie sexuelle sont des moments où rien n'est encore fixé. Même si tu n'as jamais testé ou fantasmé sur des gens du même sexe que toi, tu verras que tes goûts et tes réticences en matière de sexualité hétérosexuelle vont évoluer. Donne-toi du temps pour vraiment savoir vers quoi et qui vont tes envies. À l'adolescence, rien n'est définitif.


--
Teste-toi :
Par qui ta sexualité est-elle influencée ?
Tous les SexoTests

Va voir aussi :
Bisexuel(le) ?
Les filles et les homos courent-ils après le même mec idéal ?
Ton coming-out
Homo, ça veut dire quoi ?

On en discute :
Homo, bi... envie de taper la discut ? Par là le forum !
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Catherine Solano et Tasante.com le 22/04/2012

Envoie ton témoignage !

S'inscrire