imprimer l'article

L'arbre et son lierre

Il est l'arbre, puissant et viril, elle est le lierre souple et tendre. Une position qu'il faut vous dépêcher de tester. Quand l'arbre sera centenaire, et le lierre presque aussi vieux, ce sera trop tard : C'est une position pour les pousses tendres !

Description : Il est debout face à elle. Il la prend dans ses bras (mais oui, on l’aime parce qu’il est fort !) en la soulevant par les fesses. Elle l’enlace avec ses jambes en mettant les bras autour de ses épaules.
Il faut qu’il la tienne, il faut qu’elle s’accroche !

Un conseil : si la fille place bien ses jambes sur les hanches de son partenaire, soutenant un peu le poids de son propre corps, il ne se fatiguera pas trop. Si elle a envie d’un Vandamme, elle peut se laisser porter. Avec un peu de pratique, il aura des biceps de camionneur !
Facilité : *
Sensations : *

Alors, si cette position ne mérite pas plus d’étoiles que ça, pourquoi on vous en parle ? Parce qu’il n’y a pas besoin d’accessoires ! Pas de lit, pas de table, pas de coussins, de couverture, pas de chaise ou de fauteuil. Une porte cochère suffit. Un petit coin sombre. C’est pour ça que, même pas très pratique, même pas au top des sensations, elle en a envoyé plus d’un en orbite. C’est elle qui rend possible le fameux : "où tu veux, quand tu veux !" Même dans la forêt boueuse… parce qu’il n’y a pas de l’herbe douce, sèche et parfumée en toutes saisons, et qu’on peut s’aimer n’importe quand, en toutes saisons, et n’importe où !

Les inconvénients : c’est fatigant de s’accrocher comme ça. Les quatre bras sont très occupés à s’arrimer à l’autre. Pas question de penser aux caresses, on se concentre juste sur l’essentiel, la pénétration.

Le conseil du pro : on peut quand même s’appuyer sur quelque chose : un mur, une porte, un tronc d’arbre ; ça permet de tenir plus longtemps !

Retourne au sommaire des positions

Catherine Solano, Médecin sexologue le 21/03/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire