imprimer l'article

La balançoire

C'est le printemps... Si vous avez envie de faire l'amour au milieu des pâquerettes et des primevères, c'est votre position du jour.

Description : Le garçon est allongé sur le côté, le corps droit comme un i. La fille s’allonge aussi sur le côté, contre lui, tête bêche, en lui tournant le dos. Sa nuque à elle est contre les chevilles de son partenaire, et réciproquement. Ensuite, elle se plie à angle droit, en laissant ses jambes contre lui et son sexe contre le sien. (C’est le but !)

Plaisir : ***
Facilité : ***

Les plus : ça peut durer très très longtemps, car ce n’est pas fatigant du tout.
Chacun peut choisir son angle de pénétration préféré. Le garçon peut se mettre un peu plus en arrière ou en avant, la fille peut se cambrer plus ou moins, garder entre son corps et ses jambes, un angle droit, aigu ou obtus. (vive la géométrie variable !)
Il peut lui caresser les pieds, les jambes, les fesses, les hanches, le ventre et le sexe. Pas mal pour jouer au docteur !
Les moins : Ils ne se voient pas les yeux dans les yeux. Elle ne peut pas le caresser, sauf les fesses si elle a le bras long !
Si elle ne s’est pas lavé les pieds de l’hiver, c’est moyen. Il a ses pieds dans la figure ! Idem si elle ne s’est pas épilé les mollets ! vue imprenable !
Pour qui ? Les amoureux fatigués. Ceux qui ont envie de rester comme ça pour faire la sieste. Ceux qui aiment être à égalité. Personne n’est coincé sous l’autre, et chacun a une main disponible.

Retourne au menu des positions

Catherine Solano, médecin sexologue. le 08/04/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire