imprimer l'article

Les complexes, d'où ça vient ?

Tu te sens différent(e) de tes potes, de tes copines. T'es hyper complexé(e). Mais comment t'es-tu mis cette idée en tête ? Pourquoi focalises-tu sur des petits détails ?

Fais le test : sais-tu gérer tes complexes ?

Un complexe, c'est quelque chose dont on a honte parce qu'il nous donne l'impression de ne pas être comme tout le monde. Mais la question cachée derrière ce complexe, c'est : « est-ce que quelqu'un pourra un jour m'aimer tel que je suis ? »

C'est pour ça que l'adolescence est le grand moment de tous les complexes. Jusqu'ici, si tout va bien, les parents nous aiment. Mais on se rend bien compte qu'ils ne sont pas très impartiaux. Pour eux, leurs enfants sont les plus beaux, les plus intelligents ! Mais un jour, et surtout à partir de l'adolescence, on réalise que tout le monde ne va pas nous juger comme eux ! On pense à l'amour, et on se demande si moche comme on est, quelqu'un pourra nous trouver merveilleux !

Alors, on se trouve le nez trop long, les cheveux trop fins, les seins trop tombants, le pénis trop petit, le ventre trop rond, le corps pas assez musclé, etc... On se regarde comme à la loupe, on se fixe surtout sur un défaut. Ce défaut peut réellement exister, être minuscule, ou même imaginaire. Mais il fait toujours souffrir.

Et ce que les autres peuvent en dire ne change rien. C'est le dialogue de sourds. « Tu as de la chance d'être aussi mince... Mais tu as vu comme je suis poilue ? c'est bien pire... » Chacun trouve son complexe bien plus grave que celui des autres. Parce qu'il est angoissant, il cristallise toutes les peurs de ne pas être apprécié, aimé, et même d'être rejeté.

Pourtant, un jour, ça change ! Le jour où quelqu'un vous aime. Là, tout change. On se rend compte que, tel que l'on est, avec ses défauts, on a aussi plein de choses à donner et qu'on peut être aimé. Et le regard que l'on porte sur soi n'est plus le même. C'est exactement ce que Justine raconte : « j'étais horriblement complexée par mes seins tout petits. Et maintenant que j'ai un copain qui m'adore et qui les trouve très mignons, je me sens très bien dans ma peau. Pourtant, ils n'ont pas du tout poussé ! »

Alors, le meilleur traitement des complexes, c'est l'amour !

Le test :
Sais-tu gérer tes complexes ?

Les forums :
Jamais comme il faut ? Pour les filles.
Jamais comme il faut? Pour les mecs.

Dr Catherine Solano - Médecin généraliste et sexologue le 03/06/2005

Envoie ton témoignage !

S'inscrire