imprimer l'article

Jeux vidéo et crises d'épilepsie

Fan de jeux vidéo, tu y passes volontiers ... des heures entières, et tu te demandes parfois s'il y a des risques, surtout si tu as eu la curiosité de lire la notice qui les accompagnent obligatoirement (c'est réglementaire !).

En effet, celle-ci mentionne : "Attention : chez certaines personnes, l'utilisation de ce jeu nécessite des précautions d'emploi particulières qui sont détaillés dans la notice jointe". Et quand tu lis la notice jusqu'au bout, tu as l'impression qu'à défaut de rendre fou, les jeux vidéo rendent épileptique.
Je te rassure : ce n'est pas le cas. Ceci étant, les jeux vidéo te soumettent à ce que l'on appelle une stimulation lumineuse intermittente. Les écrans vidéo, comme les écrans de télévision, produisent une image par le biais d'un balayage d'électrons qui frappent un écran fluorescent : celui-ci émet alors un rayonnement lumineux (intermittent) de même fréquence (variable selon le type d'écran) que celle du balayage d'électrons. Ce rayonnement alternatif stimule l'œil, la rétine et donc le cerveau.

Chez un sujet normal, il n'y a pas de problème. Par contre, chez les sujets épileptiques, cette stimulation (du cerveau) peut être le facteur déclenchant d'une crise. Tu me diras que tu connais peut-être un de tes potes qui n'était pas épileptique, et qui a pourtant fait une crise devant son écran. Et bien, oui, c'est possible. Cependant ton pote était en fait épileptique sans le savoir, n'ayant jamais fait de crise jusqu'alors. Les jeux vidéo, par l'intermédiaire de la stimulation lumineuse intermittente, n'ont fait que révéler un problème de santé pré-existant, qui ne s'était simplement pas manifesté jusqu'alors. Ton pote aurait fait tôt ou tard une crise d'épilepsie, par exemple en boîte, lors des effets de lumières stroboscopiques (qui est une stimulation lumineuse intermittente par excellence), ou lors d'un stress intense.

En somme, les jeux vidéo ne rendent pas épileptique, mais peuvent révéler un terrain épileptique. Ceci parce qu'ils créent les mêmes conditions de stimulation que celles que l'on crée en laboratoire pour dépister et diagnostiquer l'épilepsie. Ce n'est pas une raison pour jouer au zombie pendant des heures devant ta console. Une pause de dix minutes toutes les heures te fera le plus grand bien, surtout pour tes yeux, sinon, en fin de journée, tu auras l'air d'un "lapin myxomateux".

--
Tant que t'y es, consulte aussi :
Drogué(e) au virtuel
Un couple à trois avec ta machine ?

--

Francis Pradeau - Médecin des hôpitaux le 20/06/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire