imprimer l'article

La maladie du tampon

Jeune fille méfie-toi ! L'hygiène pendant tes règles doit être encore plus draconienne que tu ne le croyais.

La maladie du tampon ou le choc toxique.
C'est rarissime, mais le "choc toxique", c'est un accident grave pouvant se produire avec un tampon. Surtout si tu utilises un tampon pour flux abondant genre ultra maxi plus plus, et surtout que tu le laisses en place longtemps.

Lave bien tes mains avant de mettre un tampon
Sur ta peau, il y a des microbes, en particulier des bactéries. Et ça peut être des staphylocoques dorés (ou staphylococcus aureus), un type de microbe particulièrement agressif, mais pas si rare. Si tu prends ton tampon dans ta main sans l’avoir soigneusement lavée auparavant, tu peux déposer ces bactéries sur ce tampon. Quand tu l’introduis dans le vagin, les staphylocoques se retrouvent avec lui dans ce vagin. Cette étape prépare le choc toxique.

Jamais de tampon trop longtemps
Si ton tampon hébergeant des bactéries de type staphylocoque doré reste en place longtemps, les bactéries se multiplient allègrement. Forcément le sang à 37°, ça fait leur délice ! Le problème, c’est que ces bactéries fabriquent une toxine qui se déverse dans le sang. Et s’il y a beaucoup de toxine dans le sang, ça déclenche un choc toxi-infectieux, ou choc toxique, le fameux syndrome du choc toxique.

Choc toxique, quels sont les signes ?
Les symptômes sont brutaux. Ils surviennent d'un seul coup. Il s’agit d’une brusque et forte fièvre, de rougeurs de la peau ressemblant à un coup de soleil, de vomissements, de diarrhée, de douleurs musculaires et d’une sensation de malaise généralisé. Si tu as un ou deux de ces symptômes qui apparaissent brutalement pendant les règles, il est urgent de retirer ton tampon le plus rapidement possible, pour éviter que les bactéries présentes dans ce tampon continue à envoyer des toxines dans ton sang. Puis, tu appelles le médecin.

Pour éviter les risques de choc toxique avec un tampon.
Pour éviter cette galère, il te suffit de :
- Choisir un tampon avec applicateur, car tes mains ne touchent pas le tampon, ça diminue le risque.
- Te laver les mains avant de placer un tampon, même si c’est un tampon avec applicateur (on ne sait jamais, un contact sur le fil…)
- Changer de tampon régulièrement, toutes les 3 à 4 heures, afin de ne pas laisser aux bactéries le temps de se développer.
- Prépare tes stocks de tampons le matin avant d'aller en cours ou ailleurs. Il y a toujours moyen de trouver des toilettes pour te changer !

Le risque de syndrome de choc toxique est rare !
Depuis que ce risque de choc toxique a été découvert, les tampons sont conçus uniquement en coton, matière pas trop absorbante. C'est pour éviter que des filles les gardent plusieurs jours ! Car ce problème a été découvert lorsqu’aux USA, des tampons hyper absorbants avaient été mis en vente…

  ---

Va voir aussi :
Retirer un tampon, pourquoi ça peut faire mal ?
Mon premier tampon 
Les questions que tu te poses sur le tampon
Les différents hymens

Discutes-en :
sur le forum Ragnagnas et pertes blanches...

--
Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

 

tasanté.com et Dr Catherine Solano le 21/02/2013

Envoie ton témoignage !

S'inscrire