imprimer l'article

Le papillon écartelé

Autre variante de la position classique du missionnaire, le papillon ouvre et remonte ses ailes pour mieux décoller.

Description : La miss est allongée sur le dos, les jambes relevées, son mec est en appui sur ses genoux et ses mains, ses jambes sont fléchies ou droites au choix.
Facilité : ***
Plaisir : ***

Pratiques ces variations du missionnaire ! Elles permettent même aux plus timides et aux moins audacieux de découvrir d’autres sensations sans pour autant avoir à expérimenter des trucs acrobatiques ou même à communiquer verbalement. Il suffit d’une petite impulsion de la main et/ou du bassin et hop, tu fais comprendre à l’autre ce que tu veux.

Vous n’êtes pas obligées d’enchaîner cette position après un moment de missionnaire mais si vous le faites, ce sera plus harmonieux et plus facile. Il suffit au mec de relever un peu le buste et à la miss de remonter les jambes. Elle peut au choix les enrouler autour du cou de son amant, juste les poser sur ses épaules ou les tenir en suspension pour laisser plus de liberté de mouvement au chasseur de papillon.
Le petit plus exotique : les pieds de la miss sont à portée de bisous pour ceux qui kiffent…

Attention, la pénétration est très profonde. Mieux vaut donc éviter de commencer par là ou alors il faut avoir fait de très longs préliminaires pour lubrifier et dilater le papillon.

Retourne au sommaire

tasante.com le 17/09/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire