imprimer l'article

Les ados sont-ils infidèles ?

En 1995, des sociologues se sont penchés sur les amours juvéniles, pour faire le portrait du sexe et de l'amour entre 15 et 18 ans. L'enquête ne portait pas sur l'infidélité, mais certains chiffres permettent d'en distinguer les contours.

Les garçons ont plus de partenaires que les filles

L'acharnement à collectionner les partenaires, avec plus ou moins de réussite, est plus masculin que féminin. Concrètement, dans l'année écoulée, 40 % des mecs ont eu des rapports sexuels avec des nanas différentes, contre 27 % pour les filles.

L'amour des filles et la curiosité des mecs

Scien-ti-fi-que-ment, les filles font l'amour...par amour et les mecs, par attirance ou par désir physique. D'où l'on peut supposer qu'un mec trompera plus facilement sa copine que l'inverse. En simplifiant évidemment, parce que l'amour peut se conjuguer au pluriel pour certaines et il y a des mecs qui ne craquent que pour le physique d'une seule fille ;o)

La sexualité des mecs, une suite d'épisodes brefs et espacés

Cela va faire mal aux gencives de certains, mais tandis que les filles construisent leur vie sexuelle sur le long terme et d'une façon régulière, les jeunes mecs, eux, additionnent péniblement des aventures courtes et espacées. Ce qui signifie deux choses :
- proportionnellement les filles sont beaucoup plus nombreuses que les mecs à avoir des relations longues (plus de six mois)
- les mecs attendent plus longtemps que les filles pour passer d'une histoire à une autre

Infidèle ou fidèle à deux amours ?

33 % des filles n'attendent pas deux mois avant de passer d'une relation à la suivante, alors que 25 % des mecs se morfondent pendant au moins un an. 11 %, filles ou garçons, les auteurs de l'étude ne se mouillent pas, commencent une histoire, sans avoir terminé l'autre, ayant donc deux partenaires sexuels pendant 1 à 2 mois. Ce que l'enquête ne dit pas non-plus, c'est si les deux, voire les quatre partenaires sont au courant ou non.

11 %, dans le meilleur des cas, d'infidèles. Mais, peut-on parler d'infidélité lorsque les sentiments et le désir sexuel pour une personne disparaissent au profit d'une autre ? Ne serait-ce pas plutôt la fin d'une histoire et le commencement d'une autre ? Big question !

Enquête : Attitudes et comportements sexuels des jeunes de 15 à 18 ans- ANRS-1995

--
Retour au sommaire
--



tasanté.com le 09/12/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire