imprimer l'article

Cannabis : les vrais risques !

On dit tout et n'importe quoi sur l'effet du cannabis à long terme, sur la santé et sur tout ce que ça implique... Entre le point de vue des aveugles et les discours des sourds, il y a quand même des vérités bonnes à rappeler et des idées fausses à démasquer !

TEST : Mesure ta consommation sur notre shitomètre !

Le cannabis est moins dangereux que la clope ? FAUX !

Même consommé pur, fumer du shit t'exp(l)ose à des bronchites chroniques, des risques accrus de cancer (poumons et voies supérieures, vessie, col de l’utérus, prostate) (1) et –assez logiquement vue la nature du produit qui reste une drogue- à des troubles psychologiques comme l'anxiété et la dépression.
A noter : il y a 3 fois plus de goudrons que dans une clope et en plus le THC favorise son assimilation. Donc c'est pire que la clope ! De plus associer les deux - la pratique la plus courante - accélère le développement de cancer bronchique habituellement plus lent avec la cigarette seule.



La cannabis rend accro ? VRAI surtout psychiquement

Le cannabis provoque une dépendance psychique moyenne et 5 à 10 % des usagers seraient dépendants d’après l’INSERM (3) La dépendance physique, elle, est faible, ce qui fait que l’on n’observe pas d’overdoses de cannabis. La dépendance physique existe, mais elle est moins notable que pour d’autres produits. Bien souvent, les fumeurs de shit ont souvent une dépendance physique au tabac très souvent utilisé avec le cannabis pour confectionner les joints.

Fumer des splifs implique que l'on consommera d'autres drogues. FAUX, mais ça augmente le risque !
Le consommateur de cannabis qui commence avant 17 ans a 2 à 5 fois plus de risques d’y associer une dépendance à l’alcool, à un abus ou une dépendance à une autre drogue. S’il a un jumeau qui ne fume pas de pétards, celui-ci présente un risque normal de dépendance ou d’abus de drogues en général. (5) Cependant, la majorité des usagers de cannabis ne connaissent pas de problème de drogues, d'alcool ou autre par la suite.

Le cannabis rend schizo ? VRAI pour certains. 
Consommer du cannabis augmente jusqu’à 4 fois le risque de schizophrénie selon diverses études(4). Elles montrent que le cannabis est un facteur de risques des troubles schizophréniques. Et ce risque augmente avec la dose. Le risque augmente aussi d’autant plus que l’on commence le cannabis jeune, avant 15 ou 18 ans...

Consommer du cannabis provoque des accidents de la route. VRAI
Comme pour l'alcool, faudrait pas prendre le volant stone ! Ce qu'on sait avec certitude c'est que sous l’effet du cannabis, on a 1,8 fois plus de risques d’être responsable d’un accident de la route mortel. En France, environ 230 morts par an sur la route seraient dues à la consommation de cannabis. (1) Le cannabis diminue la vigilance et les réflexes. Sa consommation est strictement incompatible avec la conduite d’un véhicule. (2)

--
Passe le TEST !
Teste ta consommation sur notre Shitomètre !

Va voir aussi :
Les effets du canna
Le dépistage du canna
Retour à l'intro

Discutes-en !
Balance ton avis, chope des astuces, trace sur le forum !
--

Sources : (1) : Cannabis, données essentielles, une publication de l’OFT, l’office français du tabagisme.
(2) Source : Préfecture de Police de Paris.

(3) Rapport de l'INSERM 2001
(4) - Le cannabis est-il un facteur de vulnérabilité des troubles schizophrènes ? X. Laqueille Archives de Pédiatrie
Volume 16, Issue 9, September 2009, Pages 1302-1305
- Expertise collective Inserm « Cannabis : quels effets sur le comportement et la santé ? » : données réactualisées Paris, le 6 mai 2004
- AMETEPE L. Revue Française de Psychiatrie et de
Psychologie Médicale (La), 2003, 7, (70),
25-35Référence n° 700802
(5)  Escalation of Drug Use in Early-Onset Cannabis Users vs Co-twin Controls. Michael T. Lynskey, et col. JAMA. 2003;289:427-433.

Cannabis et dépendance, sur le site de l'INPES

Tasante.com le 21/02/2013

Envoie ton témoignage !

S'inscrire