imprimer l'article

Du cannabis plein la tête

Les effets euphorisant et relaxant du cannabis, tu les connais, soit parce que tu les a testés ;-), soit parce qu'on t'en a parlé. Mais est-ce que tu sais comment le cannabis agit une fois qu'il a pénétré dans ton corps ? Du sang au cerveau, on te raconte tout en direct live !

Le cannabis contient des tas de molécules chimiques dont la THC. Sa concentration est variable en fonction de la forme sous laquelle tu consommes le cannabis : dans l’herbe (marijuana) elle est relativement basse (2 à 5%), dans la résine (haschich) elle est intermédiaire (10%). Mais il y a des variantes. Le taux de THC de la résine de cannabis varie par exemple selon le pays producteur (Maroc, Afghanistan…). En plus, de nouvelles variétés apparues en France depuis quelques années présentent désormais des taux de cannabis bien plus concentrés (jusqu’à 22% pour l’herbe et 31% pour la résine).

Une fois que tu as fumé, il faut très peu de temps (moins de 10 minutes !) pour que le THC contenu dans le cannabis passe dans ton sang. Ensuite, il met le cap vers son tissu favori, à savoir ton cerveau. Evidemment, plus tu fumes régulièrement, plus le THC s'accumule dans ta tête et met du temps à être évacué… Dans ton cerveau, le THC peut se fixer sur des zones multiples (sur des récepteurs) et donc perturber les zones contrôlant différentes fonctions : mémoire, attention, équilibre, mouvement, humeur, appétit, douleur, émotions.
C’est pour ça que fumer du cannabis peut te procurer plusieurs effets à la fois. Par exemple, les troubles de la mémoire et de l’attention souvent rapportés après consommation chronique de cannabis pourraient être liés à la fixation du THC sur des récepteurs différents situés dans le cortex et dans l'hippocampe.

Encore dans le cerveau, le THC active la libération d’un messager chimique (un neurotransmetteur) appelé la dopamine. C’est cette molécule qui met en place le circuit de récompense et qui te procure la sensation de plaisir. C'est-à-dire que pour te « féliciter » d’avoir fumé, ton cerveau te laisse dans un état de plaisir. C’est surtout comme ça que se crée la dépendance psychologique... Ton cerveau te trompe donc !

--
En savoir plus ?
Le vrai/faux du canna
Le dépistage du canna
--

tasanté.com le 25/04/2005

Envoie ton témoignage !

S'inscrire