imprimer l'article

Que penser de l'épilation au laser ?

L'épilation au laser est apparue il y a moins de 10 ans. Que faut-il en penser ? Quelle est son efficacité ? Son prix ? Comment ça marche ?

Pourquoi parle-t-on d’épilation durable et non définitive ? Comme on a seulement quelques années de recul, on ne peut pas affirmer que c’est vraiment définitif. Et les poils peuvent repousser à la longue. Mais, quand un poil est détruit par le laser, il ne repousse pas.

Comment ça fonctionne ?
La lumière du laser est captée par la mélanine, colorant noir des poils. Cette lumière qui brûle le poil va ainsi jusqu’à la racine et détruit le bulbe.

Tout le monde peut-il le faire ?
Non, seules les personnes à la peau blanche et aux poils noirs peuvent se faire épiler au laser. À oublier donc, si vous êtes black, métis, blond ou roux. Mais rien n’est perdu, d’autres techniques sont à l’étude pour vous !

Quels sont les endroits les plus valables à épiler ?
Les endroits où la peau est blanche et les poils gros et noirs ! Si vous avez envie de tester, commencez par le maillot, c’est génial. Même s’il faut 4 ou 5 séances en tout, dès la première, vous voyez une différence très nette. En deuxième, les aisselles, car là aussi les poils sont plutôt gros et la peau blanche. Pour les jambes, ça prend plus de séances car les poils sont moins gros. Pour le visage (lèvre supérieure, joues, c’est encore plus long, car c’est du duvet !)

Où le faire ?
Chez un dermatologue. Évitez l’esthéticienne, car elle ne peut pas disposer des lasers les plus puissants, ils sont réservés aux médecins. En plus, comme c’est le même prix, autant aller au plus efficace !

Comment ça se passe ?
Le dermato vous passe du Tip ex (blanc au pinceau) sur les grains de beauté. Sans ça, le laser brûlerait vos grains de beauté en plus de vos poils ! Puis, il vous met des lunettes de protection. Il va ensuite poser son appareil sur la zone poilue sur quelques centimètres, envoyer le rayon mortel (pour les poils !) et déplacer cet appareil à chaque fois de quelques centimètres pour balayer toute la zone. Si ça sent un peu le cochon grillé, c’est bon signe, ce sont les poils qui partent en fumée !

À quelle fréquence ?
Après une séance, il faut attendre au moins deux mois avant la séance suivante, le temps que suffisamment de poils loupés (ou poils qui n’avaient pas poussé) soient assez grands. Entre deux séances, vous pouvez vous raser, mais pas vous épiler.

Est-ce que ça fait mal ?
Franchement non. Si vous avez testé l’épilation électrique, vraie torture, vous trouverez ça totalement supportable, même si c’est très légèrement désagréable. La sensation peut se comparer à celle d’un élastique qu’on relâcherait et qui claquerait sur la peau.

Combien de temps ça prend ?
C’est long, parce que déjà, deux mois entre deux séances, c’est long. Et ensuite, pour la suivante, il faudra peut-être attendre 3 ou 4 mois, car de moins en moins de poils repoussent, donc les séances s’espacent. En plus, l’été, si vous êtes bronzé, il faut attendre que le bronzage parte, à cause de la mélanine. Sur peau bronzée, ça marche beaucoup moins bien…

Quels prix ?
Ils sont libres et c’est très cher car le laser est un appareil extrêmement cher. Comptez par exemple au moins 80 euros pour une séance sur les aisselles. Mais quand un poil est détruit, il ne repousse pas. Alors, même une séance tous les ans, ça fini par être efficace !

Et les poils des garçons ?
Ils sont bien plus résistants. À cause des hormones, ils repoussent plus et il leur faut plus de séances.

--
Les méthodes classiques : rasoir, crème dépilatoire, épilateur
Faut-il s'épiler le sexe ?
--

Catherine Solano, Médecin sexologue le 15/09/2004

Envoie ton témoignage !

S'inscrire