imprimer l'article

C'est de la déprime ?

Tu te sens pas bien mais tu sais pas trop ce qui t'arrive ? Dur dur de savoir ce qu'on a quand la médecine et la psychologie elles-mêmes ont du mal à distinguer déprime passagère et dépression caractérisée...

La petite déprime.
C'est typiquement une phase où t'as pas la win pour une raison précise. Les coups de blues les plus fameux trouvent souvent leur source dans les déboires amoureux et autres échecs. Râteau, couple qui clashe, célibat qui dure depuis trop longtemps sont, par exemple, autant de "bonnes" raisons de se sentir pas très à l'aise dans sa life à un moment donné. Mais si une fois que tu remédies à la cause, tout rentre dans l'ordre, c'était donc juste un coup de blues ! Si malgré cela tu continues à te sentir mal, alors continue de lire...

Le mal-être imposé ?
Vieux sentiment diffus d'être en phase avec presque rien, des études tendent à prouver qu'à l'adolescence on a forcément droit à une forme de déprime imposée par la biochimie. Des spécialistes américains estiment notamment qu'à partir de 12 ans le fonctionnement du cerveau est tout chamboulé par le fait d'arriver à maturation et que ça peut durer jusqu'à... 25 ans ! Le cerveau qui mature, cause des tous les maux ? Jusqu'à présent il était établi que c'est surtout la teuf perpétuelle des hormones dans leur corps qui joue un rôle prédominant sur l'humeur plus ou moins maussade des 12/20 ans.

Grosse déprime et dépression.
C'est parfois difficile de distinguer dépression et déprime, surtout quand la déprime prend la même forme que la dépression. En tout cas une dépression peut se déclencher sans qu'il y ait forcément un événement "déprimant" à l'origine. Pour la distinguer du mal-être adolescent ou de la déprime passagère, il y a d'abord la durée... Donc au tout début c'est pas évident de savoir ! Mais il y a aussi un ensemble de signes assez précis qui ne trompe pas. Envie de rien, repli sur soi, déprime, fuite dans le sommeil, idées morbides et défoulement sur la bouffe sont autant de symptômes accumulés qui caractérisent la vraie dépression. Pour arriver à la résoudre on doit généralement passer par un processus de travail sur soi-même, encadré par un psy. On peut aussi recourir à des antidépresseurs aux pires moments tout en sachant que les médicaments ne font pas tout. La résolution n'est jamais évidente et dépend toujours d'un cheminement très personnel. Ca peut aussi se faire de manière spontanée : c'est le cas de la dépression dite "saisonnière" qui disparaît au printemps comme elle apparaît avec l'hiver ! Un truc de fou, non ? ;)

--
Bon après ça faut te faire un petit test pour te remonter le moral ! As-tu la win attitude ?
--

tasante.com le 02/12/2004

Envoie ton témoignage !

S'inscrire