imprimer l'article

Et si un petit pénis, c'était mieux... ?

Le mythe du gros pénis est répandu à un point incroyable. Presque tous les garçons pensent qu'un sexe de grande taille, c'est nettement mieux. Pourtant, en dehors de l'attrait visuel de la chose (mais si, il y en a qui apprécient !), voici enfin la vérité !

Un pénis vraiment gros, ça peut devenir une galère !
Damien, 24 ans qui a consulté des sexologues, urologues depuis quelques années en sait quelque chose : « Je n'ai jamais eu de bonnes érections, alors, j'ai consulté des tas de médecins qui ont conclu à une impuissance primaire, c'est à dire à un problème d'érection sans cause bien définie ! Jusqu'au jour où j'ai vu un andrologue qui a tout de suite compris le problème. J'ai un pénis très long. Il m'a expliqué qu'avec une telle taille, j'étais handicapé. Quand je bande, le sang a du mal à remplir complètement les corps caverneux. Alors, mon érection est toujours relativement molle. »

Un pénis très gros, c'est moins dur.
A partir d'une certaine relation entre diamètre et taille (rapport longueur / circonférence supérieur à 1,31) les vaisseaux ont du mal à irriguer suffisamment le pénis pour produire une érection bien dure. Résultat, les hommes qui ont un pénis vraiment long ont souvent des érections plus molles que ceux qui ont un pénis plus court. Or, l'intérieur du vagin (qui rappelons-le fait 8 centimètres de profondeur au repos et 12 en état d'excitation), est sensible à la pression appuyée. Donc un pénis bien dur donne plus de sensations.

Chaque pénis a ses atouts
Un grand pénis, c'est bien à regarder, ça va loin en profondeur et c'est un atout. Un petit pénis, c'est plus efficace au contact, et plus tonique au contact, et c'est un atout différent. À chacun de vivre en profitant des avantages que la nature lui a donnés !

--
Plus d'infos :
Taille du pénis
Tout sur ton pénis : décalottage, odeurs, forme...
T'as des boutons blanc sur le pénis ?
L'erection : comment ça marche ?

Peut-on faire grandir son pénis ?


--

Dr Catherine Solano, médecin sexologue. le 07/09/2011

Envoie ton témoignage !

S'inscrire