imprimer l'article

Le sport et ses blessures

Quoi de mieux qu'une bonne partie de foot ou de basket avec les potes quand il commence à faire chaud ? Si le sport c'est avant tout une affaire de plaisir, il faut quand même faire attention à pas prendre de risques inutiles et se retrouver le pied dans le plâtre pendant tout l'été.

Quelques stats sur les pro
Selon une étude* menée en Grande-Bretagne sur des jeunes âgés entre 8 et 16 ans, le foot est dévastateur pour les genoux. Tu peux le voir à la télé avec les joueurs qui se blessent et peuvent plus jouer pendant 6 mois voire même 1 an.
Ils souffrent souvent du ménisque, ce sont des cartilages situés dans le genou entre le fémur et le tibia, ils servent en fait d' « amortisseurs » car ils absorbent les ondes de choc quand on court. Ton pied peut aussi rester « planté » lors d'une chute, ton genou peut tourner et entraîner la rupture des ligaments. C'est une blessure plus grave et nécessite généralement une intervention chirurgicale.
10 ans après, 70 % des footballeurs avouaient avoir été blessés au moins une fois. La preuve que le sport ça laisse des traces.

Et toi dans tout ça !
Tout ça c'est seulement pour ceux qui pratiquent en club alors toi avec ton footing du dimanche matin t'es pas trop concerné(e). Justement non, car les sportifs de haut niveau connaissent bien leur corps. Contrairement à celui qui pensant ne jouer qu'une fois par semaine se sent en sécurité face aux blessures.
Au foot, c'est le genou qui trinque le plus souvent, ça peut aller de la tendinite à l'entorse. Les accidents musculaires sont fréquents, des simples courbatures à l'élongation en passant par le claquage et jusqu'à la déchirure, il faut pas négliger une douleur si petite soit-elle.
Au basket, l'entorse de la cheville c'est la blessure du basketteur mais il ne faut pas oublier le genou, les fractures des doigts et des poignets. Beaucoup de basketteurs souffrent aussi de lumbago.
En roller pratiquement toutes les blessures sont liées à une chute, dans le tiercé de tête des membres accidentés on retrouve le poignet, le genou et le coude.

Les conseils
Bien sûr le risque zéro n'existe pas dans le sport, on peut toujours se faire mal « tout seul » ou faire une mauvaise chute. Tu peux quand même prendre quelques mesures pour diminuer les risques de te blesser.
Le meilleur moyen c'est de t'échauffer correctement, compte environ pour ton échauffement 1/10e de la durée de ton effort (à adapter en fonction de la température extérieure et de l'heure). Bien t'échauffer entraîne une augmentation de la température, ce qui provoque une dilatation des vaisseaux sanguins, les muscles reçoivent plus de sang et d'oxygène.

* Archive of Disease in Childhood.

--
et toi, quel est le sport qui te convient le mieux ?
Pour les filles
Pour les mecs

Quel supporter es-tu? Passe le test !
--

tasanté.com le 03/05/2005

Envoie ton témoignage !

S'inscrire