imprimer l'article

L'été de tous les dangers !

Et oui si la plage c'est fun, tu peux y choper des meufs, des mecs, plein de soleil... mais aussi des galères ! Si tu veux passer l'été tranquille, mate nos conseils avant de partir !

Les dents de la mer...
Parfois une baignade tranquille peut se transformer en cauchemar...
* Les algues pas si douces : en été avec le soleil et la chaleur, les conditions sont idéales pour que les algues planctoniques prolifèrent. Tu sais, ce sont ces algues qui colorent l'eau par transparence, elles peuvent être vertes, rouges ou brunes. A cause des toxines qu'elles produisent, plusieurs d'entre elles sont notamment responsables de brûlures et de démangeaisons qui commencent dès la sortie de l'eau.
* La douleur vive : la vive c'est ce poisson qui s'échoue généralement sur les grèves de l'Atlantique et qui se cache sous le sable. Si t'as le malheur de poser le pied dessus tu risques la piqûre. Sur le moment, ça fait très mal et un œdème dur se forme. Le geste d'urgence c'est de te rapprocher d'une source de chaleur car son venin est thermosensible et sera donc détruit. Ensuite, tu consultes un médecin.
* L'année des méduses : les étés chauds et orageux sont particulièrement propices aux méduses. Elles sont urticantes donc si t'es piqué, ta peau devient rouge, ça démange et ça brûle. Si ça t'arrive, il faut frotter immédiatement et doucement avec de l'eau de mer et du sable et laisser sécher. Ensuite, tu grattes doucement le sable pour enlever les cellules urticantes et tu appliques un antiseptique. Ne suce jamais la blessure et ne pose rien dessus. Si la douleur persiste, demande conseil dans une pharmacie. Si tu te sens mal ou que tu enfles, consulte immédiatement un médecin.

De la cuvette des WC à la mer !

Avant d'arriver dans la mer, l'eau des égouts qui provient de tes toilettes passe par les stations d'épuration où elle est traitée. Sauf que,les germes microbiens contenus dans les matières fécales ne sont pas totalement éliminés, certains meurent d'autres survivent et se développent... Du coup quand tu te baignes, tu peux être contact avec des germes pathogènes provenant de personnes malades ! Si en plus tu te baignes dans une eau très fréquentée, les autres baigneurs peuvent eux aussi déposer leurs microbes... pas cool ! Les risques les plus fréquents sont les maladies de la sphère otho-rhino-laryngée (ORL) ou de l'appareil digestif.

Pour avoir une idée de la contamination « fécale » de la mer, les plages sont censées afficher les résultats des contrôles sanitaires qui ont lieu en moyenne 2 fois par mois, c'est ce qu'on appelle les fameux pavillons. Si ta plage est classée pavillon bleu ou vert, c'est que l'eau est de bonne ou moyenne qualité et qu'elle est conforme à la réglementation européenne. Par contre, si elle est classée pavillon orange ou rouge, elle est momentanément polluée ou de mauvaise qualité. Dans ces deux derniers cas, il existe un risque pour ta santé. Ce risque est cependant difficile à évaluer, tu peux très bien te baigner dans une eau dégueu sans rien attraper pour autant. Mais bon, comme ça t'es prévenu ! Pour voir à quoi t'attendre cet été, consulte le pavillon de ta plage !

Et le sable, c'est sale ?
Toutes les plages ne ressemblent pas à celles des cartes postales ! Leur propreté dépend notamment de la fréquentation, de l'ensoleillement, de la présence de marrées, du nettoyage de la plage... L'été avec l'arrivée des touristes, elles peuvent rapidement devenir très crades ! Le risque, ça peut être notamment de choper une affection dermatologique.
Les conseils :
- Allonge toi sur ta serviette ou sur un matelas mais pas à même le sable.
- Profite des douches à ta disposition
- Evite d'amener ton animal domestique sur la plage et de jeter tes détritus sur le sable...

Maintenant que t'es prévenu, t'as plus qu'à kiffer tes vacances !

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !

Follow Tasante sur Twitter !


Tasante.com le 27/07/2010

Envoie ton témoignage !

S'inscrire