imprimer l'article

2 pratiques 100% sexe !

Doit-on faire une fellation ou un cunnilingus à son ou sa partenaire pendant les préliminaires ? Et la sodomie, c'est obligé ? Les questions reviennent souvent et la réponse est « non », évidemment !!! Zoom sur ces deux pratiques sexuelles...

Avant de te lancer, Teste ton rapport à l'oral sexe :
Pour les filles !
Pour les mecs !

Fellation et cunnilingus !

Est-ce qu'on est obligé de faire une fellation ou un cunnilingus lors des préliminaires ? Est-ce qu'il y a des risques de transmission d'IST ? Comment s'y prendre pour lui faire plaisir ? Toutes les questions que tu te poses ont enfin leurs réponses !!!

Le faire ou pas ?
L'amour n'est pas un concours de technique. Il n'y a ni règles (sauf le consentement mutuel), ni normalité. C'est une histoire de feeling. Se plaire, avoir de l'affection l'un pour l'autre et le reste suit sans réfléchir. Il ne faut pas non plus pratiquer la fellation ou le cunnilingus pour faire comme les copains/copines. Ce n'est absolument pas une obligation ! Il faut avant tout que tu te sentes en confiance avec ton ou ta partenaire et que tu en aies vraiment envie.

Les risques de contamination lors du cunnilingus !
La transmission de virus existe mais elle est très faible (nettement plus que pour la fellation). Il faut cependant avoir un minimum de bon sens et ne pas pratiquer ces gâteries lorsque tu as tes règles, des petites blessures ou coupures dans la bouche ou sur la langue... Les fluides sexuels et le sang de la fille et du garçon, véhiculent le virus du SIDA. Il faut donc éviter d'en avoir dans la bouche.  En cas de doute, c'est à dire tant que l'un des deux partenaire n'est pas sûr à 100 % de ne pas être infecté par le virus dus sida, vous pouvez utiliser une capote découpée en rectangle comme "couverture" pour un cunni... Donc suis bien nos conseils et bon voyage en haut des rideaux !!!

Les risques de contamination lors de la fellation !
Bien que le risque ne soit pas aussi élevé que pour un rapport vaginal, il existe. La fellation entraîne un contact entre liquides corporels (le liquide pré-éjaculatoire et le sperme) et les muqueuses (gland du sexe de l'homme, intérieur de la bouche). Le sperme d'une personne atteinte peut contenir une concentration plus ou moins importante de virus. Il faut donc éviter d'en avoir dans la bouche (encore plus  en cas de problèmes buccaux : gingivite, angine, candidose). Seule l'utilisation d'un préservatif (non lubrifié, c'est plus agréable) supprime tout risque de transmission.
Et puis, si tu ne sais pas comment t'y prendre pour lui faire plaisir, parles-en avec ton copain et demande-lui de te guider pendant l'acte. Tu verras que tout se passeras bien dans ces conditions.

Tu veux en savoir plus sur la sodomie ? C'est par là !

Et aussi :
Donne ton avis et témoigne sur le forum !
Tout sur le sexe à l'oral !
Les SexoTests !

La rédaction de TaSanté.com le 14/09/2007

Envoie ton témoignage !

S'inscrire