imprimer l'article

Y a-t-il un risque de grossesse tous les jours du cycle ?

Quand on fait l'amour, la mise en route d'une grossesse est possible. C'est bien pour cela que la contraception existe. Oui, mais existe-t-il des jours à risques et des jours sans risque ?

Si cette idée de jours avec ou sans risque existe, c'est que l'ovule vit seulement 24 heures. Alors, on pourrait en conclure qu'une fille n'est fertile qu'un seul jour par cycle.
Pourtant, rien c'est carrément faux. Car si l'ovule ne vit pas longtemps, les spermatozoïdes, eux, sont particulièrement résistants. On a pu démontrer qu'ils sont capables de survivre jusqu'à 7 jours dans le corps féminin, au niveau du col de l'utérus. Ils peuvent donc attendre tranquillement que l'ovulation survienne.

C'est pourquoi, une semaine avant ton ovulation, tu es déjà fertile.

Cela ne fait plus 24 heures de risque, mais une semaine. En réalité, c'est beaucoup plus.
Hé oui, si tu as un rapport sexuel, il est impossible de détecter si dans les 7 jours, ton ovulation va ou non se produire.

Et cette ovulation ne se produit pas toujours comme on le croit le 14ème jour du cycle, mais parfois bien avant. Elle peut par exemple se produire dès le 7ième jour du cycle (cela correspond à un cycle de 21 jours, ce qui est loin d'être rare). Cela signifie alors qu'un rapport pendant les règles peut entraîner une grossesse. (Le premier jour du cycle est le premier jour des règles)

L'ovulation peut aussi se produire bien plus tard dans le cycle, bien après le 14ème jour, ce qui produit des cycles plus long que les 28 jours traditionnels. Et les cycles longs sont aussi extrêmement fréquents.

Pour compliquer encore les choses, on pense aujourd'hui que l'ovulation peut se produire, parfois, suite à un rapport sexuel. Ce qui fait que faire l'amour est peut-être un facteur d'ovulation, donc de grossesse.

Au total, il ne faut pas compter sur un jour sans risque pour faire l'impasse sur une contraception. La contraception, pour être efficace, doit être assurée chaque jour du cycle et pour chaque relation sexuelle... à moins bien sûr que l'on ait envie d'avoir un enfant. Mais là, c'est une autre histoire.

Dr Catherine Solano - Médecin généraliste et Sexologue le 01/09/2009

Envoie ton témoignage !

S'inscrire