imprimer l'article

Quand l'alcool augmente les risques de sida

Faire la fête, c'est bien... Boire un verre, ça peut être agréable... mais se prendre une grosse cuite, c'est franchement moins sympa, surtout quand on sait que ça peut conduire à des comportements à risque... Et pas seulement au volant !

Participe au Quiz et teste tes connaissances sur le sida !

Pour éviter le virus du sida, que faire ?
c'est simple.
Il ne faut pas faire l'amour, ou bien utiliser un préservatif systématiquement... Ou encore faire l'amour avec quelqu'un qui, comme toi est séronégatif et qui comme toi est fidèle... ou qui, s'il n'est pas fidèle utilise des préservatif quand ils a une relation en dehors de votre couple.
Si c'est aussi simple que ça, pourquoi le virus continue-t-il à se propager ? Et il se propage, puisque, actuellement en France, plus de 10% des nouvelles contaminations concernent les jeunes de 15 à 24 ans.

C'est là que l'alcool intervient et augmente les contaminations.
Même quand on sait que le préservatif est indispensable pour rester en bonne santé, quand on a bu, on n'est plus soi-même. On est moins timide, on ose aller vers l'autre, on est moins complexé(e), moins inhibé(e), moins angoissé(e) aussi, et on oublie ses soucis...
Malheureusement, on peut même oublier les idées les plus basiques parce que l'on s'amuse.
On peut en arriver à avoir une relation sexuelle avec quelqu'un que l'on n'aurait jamais regardé à jeun et pire, à oublier que le sida et le préservatif existent.

Résultat, des transmissions de sida chez les jeunes dues à l'alcool.
Des garçons ou des filles qui, à jeun savent très bien que le préservatif est leur ami, qui pensent en toute sincérité et en toute conviction utiliser un préservatif à chaque fois l'oublient carrément. Et c'est ainsi que l'on peut se trouver séropositif avec la gueule de bois.

Le cannabis, la cocaïne aussi !
Et ce n'est pas tout. L'alcool, bien que très répandu, n'est pas la seule substance qui peut faire perdre la tête. Le cannabis, la cocaïne... et on en passe, ne sont pas meilleures en ce domaine, et encore moins quand certains les associent.

Au total, perdre la tête, pourquoi pas, mais par amour, pas par ivresse ou par défonce ! Sinon, on met sa vie et celle de l'autre en danger...

Et toi, ça t'est déjà arrivé ? Qu'est-ce que t'en penses ? Donne tes impressions sur le forum !

ET AUSSI :
Dépistage du sida, mode d'emploi !
Tout sur la capote
Teste ta dépendance à l'alcool

Dr Catherine Solano - Médecin généraliste le 23/10/2011

Envoie ton témoignage !

S'inscrire