imprimer l'article

C'est quoi le cancer du col de l'utérus ?

Le Gardasil protège contre le cancer du col de l'utérus. Mais au fait, c'est quoi exactement ce cancer ? Le médecin te répond...

C'est quoi l'utérus ? C'est où ?
Tout au fond du vagin, se trouve une boule de 3 ou 4cm, c'est le col de l'utérus. Ce col est percé d'un petit trou minuscule qui est l'entrée du l'utérus. C'est par cet orifice que sort le sang des règles ; c'est aussi par là qu'entrent les spermatozoïdes pour aller féconder l'ovule ; c'est encore par là que passera le bébé au moment de l'accouchement, et bien sûr le passage sera énormément élargi !

...et le col de l'utérus ?
Cet endroit est un col, un passage entre le vagin et l'utérus. Il est fragile parce que des virus peuvent s'y accrocher, les papillomavirus par exemple. Ces virus arrivent au col par une relation sexuelle. Le partenaire doit donc être porteur de ces virus pour qu'une fille l'attrape. Or, comme ces virus sont très fréquents, un grand nombre de personnes sont porteuses de ces papillomavirus sans le savoir. Signalons que le préservatif n'est pas très efficace pour empêcher la transmission de ces virus.

La plupart du temps, le corps se défend bien et le virus disparaît en quelques mois. Mais parfois, le virus reste en place, et il va entraîner une irritation chronique, qui, en quelques années (parfois 10 ans), peut transformer les cellules du col de l'utérus en cancer. Cela ne se produit pas chez toutes les femmes, certaines ayant un organisme qui se défend mieux que les autres contre le virus.

Le vaccin sert à booster les défenses immunitaires. Dès que le virus papilloma survient, l'organisme préparé par le vaccin sait beaucoup mieux se défendre et empêcher les papillomavirus de s'installer, donc de provoquer des cancers.

Ce cancer est-il grave ? Est-il fréquent ?
On dispose des chiffres de l'année 2000 (1) : cette année là, on a observé 1000 décès par cancer du col de l'utérus et 3 400 nouveaux cas de cancer du col. Cela fait que le cancer du col de l'utérus est la deuxième cause de mortalité par cancer chez les femmes de moins de 44 ans, juste après le cancer du sein.
On peut détecter ce cancer par un examen de dépistage, le frottis qui se pratique chez le gynécologue tous les 2 ou 3 ans au cours d'un examen gynécologique. Ce dépistage ne fait pas diminuer le nombre de cancers, mais permet la prise en charge très précoce. Dans ce cas, on guérit totalement (il faut une opération) et la femme garde sa possibilité d'avoir des enfants.
Le vaccin, lui, permet d'éviter complètement 70 % des cancers, car près de 100 % des cancers du col de l'utérus sont dus aux papillomavirus. Mais il reste encore un risque. C'est pourquoi vaccin et frottis sont complémentaires pour être totalement à l'abri des risques de ce cancer.

Mate la suite et découvre comment limiter les risques de cancer du col de l'utérus !

Retour au dossier !


(1) Chiffres Sanofi Pasteur MSD.

Dr Catherine Solano - Médecin généraliste et Sexologue le 17/01/2008

Envoie ton témoignage !

S'inscrire