imprimer l'article

Il/elle t'a dit « non », tourne la page !

Il est parfois difficile de se remettre d'une rupture amoureuse... Mais si tu n'es jamais sorti(e) avec la personne et que tu t'es pris un stop, comment faire pour t'en remettre ? Comment gérer une rupture quand on n'était pas en couple ? Voilà quelques pistes.


Commence par le Test : Briseur de coeur ou coeur brisé ?

Un vrai fantasme...
Ca fait des semaines, voire des mois, que tu l'as repéré(e) et depuis, tu ne penses qu'à lui/elle. Tu l'observes avec admiration, tu te mets en valeur quand tu sais que tu vas le/la croiser, ton cœur bat à 100 à l'heure quand il/elle te parle, tu t'imagines dans ses bras... Bref, il ou elle devient tout à coup l'objet de toutes tes pensées et de tes fantasmes. Peut être même que tu es déjà raide dingue de lui/d'elle. Une chose est sûre, tu peux même tomber amoureux(se)... même si au fond, tu ne le ou la connais pas vraiment !

Tu fantasmes, tu en rêves... et puis un jour, tu passes à l'action ! Tu prends ton courage à deux mains et tu vas lui demander de sortir avec toi. Et là, malheureusement, il ou elle dit « non » !

...une vraie rupture :
Même si tu n'es pas sorti(e) avec ce garçon ou cette fille, tu es quand même malheureux(se) et tu vis vraiment un chagrin d'amour.

Mais pourquoi est-ce si difficile ?
Tout d'abord, la difficulté vient de la frustration que tu peux ressentir. En effet, tu t'étais tellement investi(e) émotionnellement, tu avais tellement espéré, qu'au moment où tu apprends qu'il ou elle te dit « non », tu te rends compte que tous les fantasmes que tu t'étais construits ne se concrétiseront pas !
Et puis, le fait de penser à lui ou elle, t'imaginer dans ses bras... sans lui avoir demander, te donnait de l'espoir. Tu étais heureux(se), rien qu'à l'idée de le ou la croiser ou de lui parler. C'est donc une certaine forme de bonheur que tu vivais (même s'il y avait la frustration de ne pas être en couple avec lui ou elle), et maintenant, tu as l'impression d'avoir tout perdu, de te sentir vide. Et c'est cette impression d'abandon et de tristesse qui te submerge.

La solution : A-VAN-CER !
Malgré ce que tu peux penser, il n'y a pas que des mauvais côtés dans le fait de se prendre un « râteau » ! Eh oui, tu as eu le courage et la franchise de lui poser la question... et rien que pour ça, tu peux être fier(e) de toi, car ce n'est pas si simple.
Ensuite, tu peux te dire que, maintenant, tu es fixé(e). Alors, oui, ce n'est pas agréable, tu es triste, mais au moins, la situation est claire. Tu n'es plus bloqué(e) par cet « amour virtuel » et finalement, c'est un poids en moins à porter. Désormais, tu es libre d'avancer, tu peux de nouveau t'ouvrir aux autres et peut être même découvrir autour de toi, des amoureux(ses) potentiel(les) que tu n'avais sûrement même pas remarqué !
Enfin, dis-toi que cette personne que tu as tellement idéalisé, n'est peut être pas aussi « super » que tu l'imaginais. Tu vas enfin pouvoir prendre du recul et essayer d'analyser plus objectivement quel genre de personne il ou elle est vraiment. Après tout, vous ne vous seriez peut être pas entendus en temps que couple !!!

Evidemment, ta douleur ne s'effacera pas du jour au lendemain, mais une chose est sûre, ça finira par passer, alors ne t'inquiète pas.

Toi aussi, t'as déjà vécu ça ? Passe sur le forum !

TaSanté.com le 25/01/2008

Envoie ton témoignage !

S'inscrire