imprimer l'article

La thérapie comportementale !

Angoissé ? Phobique ? Parano ? Hystérique ? Mal dans ta peau ? Et si la thérapie comportementale pouvait régler tout ça ?

Quand on ressent un malaise psychique, cela vaut la peine de se prendre en charge. Surtout quand ce malaise te gâche la vie. Mais il est si difficile d'oser consulter pour ce type de problèmes que la plupart du temps, il on attend d'être au bout du rouleau pour réagir.

C'est peut-être qu'on se fait une idée fausse très fantasmée de ce qu'est une psychothérapie !
Pourtant, les psychothérapies ont changé. Elles deviennent plus actives, plus précises, plus efficaces et de durée plus brève. Si la psychanalyse qui durait des années avec ses 3 consultations par semaine a toujours des adeptes, elle est de plus en plus concurrencée par les thérapies comportementales et cognitives qui ont prouvé leur efficacité par des études scientifiques.

C'est quoi les thérapies comportementales et cognitives ?

Elles agissent sur les comportements. Si tu te sens mal dans certaines situations, c'est qu'au fil de tes expériences de vie tu as appris des comportements inadaptés. Par exemple, tu manges quand tu es stressé,  tu t'angoisses quand tu aperçois un chat, tu meurs de trac quand tu dois parler à quelqu'un, tu t'énerve quand les gens rigolent parce que tu imagines qu'on se moque de toi... Le but de la thérapie comportementale est de t'apprendre à changer ces comportements inadaptés en des comportements adaptés avec lesquels tu te sentiras mieux.

Ces thérapies agissent sur les cognitions. Ce que tu penses dans ta tête, c'est ça les cognitions, tes ruminations intérieures, le dialogue que tu entretiens avec toi-même.. Et un comportement inadapté vient souvent de ce que tu penses. Par exemple, tu as un oral à passer et si tu te répètes en boucle « Je suis nul, je vais tout rater », il est évident que tu files un mauvais coton ! Si tu penses souvent « Personne ne m'aime », c'est sûr que ton estime de toi ne sera pas au top. Nous avons tous des cognitions dysfonctionnelles qui nous font du mal moralement et qui influence nos comportements. Les thérapies comportementales et cognitives visent à changer les cognitions toxiques et à renforcer les cognitions positives. Hé oui, on a tous aussi des pensées positives et heureusement !

Comment peut-on changer des pensées et des comportements ?
Il existe des tas de techniques souvent très concrètes.
Par exemple pour une phobique des araignées cela peut consister en une séance de relaxation dans laquelle le psy te demande de penser quelques instants à une araignée pour apprivoiser cette idée et pouvoir te sentir détendu en y pensant. Puis plusieurs séances de plus en plus précises où il te montrera une photo d'araignée, une vraie araignée de loin, puis de près, jusqu'à ce que ton angoisse se dissipe.
Pour une personne boulimique, le psy peut demander de tenir un carnet et de noter à chaque fois ce qui déclenche la crise : des pensées, des situations... de manière à travailler sur ton fonctionnement psychique personnel et d'adapter tes séances.

Quels sont les avantages des thérapies comportementales et cognitives ?
Ce sont des thérapies qui ont prouvé leur efficacité. Les psys qui les pratiquent comparent des protocoles différents, les testent et ces méthodes progressent constamment. Ce n'est absolument pas le cas de toutes les méthodes de psychothérapie.
Ce sont des thérapies brèves. En une dizaine de consultations, parfois moins, on obtient souvent d'excellents résultats. Imagine qu'en 10 heures, tu soignes un problème qui te gâche la vie depuis des années. C'est presque de la magie.
Ainsi, Pascal avait la phobie de l'avion. En 3 séances, il ne l'a plus. Et ça le gênait depuis au moins 10 ans.

Pour quels problèmes les thérapies comportementales sont elles indiquées ?
Pour les phobies (à lire : Les drôles de phobies ; Phobies scolaires )
Pour le manque d'estime de soi,
Pour les troubles dépressifs,
Pour les troubles alimentaires,
Pour les addictions (dépendances)
Etc...

Où trouver un psy qui pratique les thérapies comportementales et cognitives (TCC) ?
Sur le site de l'AFTCC (association française de thérapies comportementales et cognitives)

Dr Catherine Solano - médecin généraliste et sexologue le 11/07/2008

Envoie ton témoignage !

S'inscrire