imprimer l'article

Don de moelle osseuse : 3ème semaine nationale de mobilisation

Du 15 au 21 septembre 2008, l'Agence de la biomédecine lance la troisième semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse. Chaque nouvelle inscription compte : elle peut permettre aux malades qui ont besoin d'une greffe de trouver LEUR donneur et peut-être leur sauver la vie.

Aujourd'hui en France, près de 2 000 malades ont besoin d'une greffe de moelle osseuse pour vaincre la maladie qui met leur vie en péril. Malheureusement, un certain nombre d'entre eux risque de ne pas trouver de greffon rapidement faute de donneurs compatibles identifiés sur le Registre.

Pourquoi la moelle osseuse est vitale ?

La moelle osseuse est un tissu mou niché dans les os où sont produites les cellules sanguines.
Il faut savoir que la moelle osseuse n'est pas la moelle épinière !
Cette dernière est située dans la colonne vertébrale alors que la moelle osseuse est un tissu mou contenu dans les os plats, notamment du bassin. La moelle osseuse produit les globules blancs et rouges mais aussi les plaquettes qui permettent la coagulation du sang.

La moelle osseuse est indispensable à la vie. Elle assure la production des cellules souches hématopoïétiques, cellules à l'origine des cellules sanguines :
- les globules rouges qui transportent l'oxygène
- les globules blancs qui luttent contre les infections,
- les plaquettes qui arrêtent les saignements.

La greffe de moelle osseuse peut contribuer à guérir les maladies cancéreuses et les maladies déficitaires. Pour guérir ces maladies graves touchant la moelle osseuse, le médecin dispose de divers moyens thérapeutiques, dont la greffe de moelle osseuse. Celle-ci n'est pas systématique mais elle représente, associée à d'autres traitements et dans certains cas, le seul espoir de guérison.

Pourquoi et comment s'inscrire sur le Registre national des donneurs de moelle osseuse ?

Pourquoi devenir donneur ?
Parce ce que, chaque année, des milliers de personnes, enfants ou adultes, atteints de maladie graves du sang – leucémie, aplasies médullaires (arrêt du fonctionnement de la moelle osseuse), déficit immunitaire sévère du nourrisson ou anomalie héréditaire de la fabrication des globules rouges (drépanocytose) – ont besoin d'une greffe de moelle osseuse pour avoir une chance de guérison. Remplacer la moelle osseuse malade par une moelle osseuse saine est alors vital. Encore faut-il trouver un donneur compatible. Cette probabilité de trouver le bon donneur pour un malade est excessivement rare : 1 chance sur 1 million.
Toute nouvelle inscription sur le Registre français augmente, pour chaque malade, les chances de trouver le bon donneur et d'être greffé.

Chaque donneur étant  unique, chaque nouvelle inscription compte et peut changer la vie d'un malade.

Comment s'inscrire comme donneur ?
Pour devenir donneur de moelle osseuse, il faut remplir trois conditions :
- Etre en parfaite santé ;
- Avoir plus de 18 ans et moins de 50 ans lors de l'inscription, même si l'on peut ensuite donner
jusqu'à 60 ans ;
- Accepter de répondre à un entretien médical et de faire une prise de sang.

Pour se procurer gratuitement la demande d'inscription sur le Registre français des donneurs de
moelle osseuse et un document d'information :
> www.dondemoelleosseuse.fr
> 0 800 20 22 24 (appel gratuit).

Ces documents sont également disponibles dans les centres d'accueil de l'Etablissement Français du Sang et les centres d'accueil hospitaliers et via le réseau des associations impliquées dans l'information sur le don de moelle osseuse.

L'inscription sur le Registre national résulte d'une décision personnelle mûrement réfléchie et suscite un engagement sur le long terme. Trouver un donneur hors de la fratrie, dont les caractéristiques biologiques sont suffisamment proches pour autoriser la greffe, reste rare. C'est pourquoi avant d'engager une démarche en vue de l'inscription sur un Registre de volontaires au don de moelle osseuse, chacun doit s'informer sur ce qu'implique son engagement. Les médecins peuvent très vite faire appel au donneur, un mois après son inscription, mais aussi beaucoup plus tard, après plusieurs années ou peut-être jamais. Et lorsque les médecins appellent un donneur, c'est qu'un patient compte effectivement sur son don. Accepter l'inscription, c'est accepter de se libérer à un moment donné pour un malade.

ET AUSSI :
Don de moelle osseuse : comment ça se passe ?
2 témoignages de donneurs

La rédaction de TaSanté.com le 15/09/2008

Envoie ton témoignage !

S'inscrire