imprimer l'article

Dis non à l'homophobie... et devient scénariste.

La peur de l'homosexualité et le rejet des personnes homosexuelles vont parfois jusqu'à la haine. C'est une force du mal à l'œuvre dans certains esprits...

Pour lutter, l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES) et le ministère de la jeunesse, de la santé, des sports et de la vie associative  lancent un GRAND CONCOURS de SCENARIOS : l'homophobie, faites la taire !

Alors, lâche-toi, exprime toi contre l'homophobie.
 
C'est quoi un SCENARIO ?
Il s'agit de rédiger une histoire de deux pages dactylographiées qui permette de raconter :
- La prise de conscience de son homosexualité ou de sa bisexualité, ou de celle de quelqu'un de son entourage dans une société discriminante en matière de sexualité.
- Les conséquences de cette prise de conscience.
- La difficulté (ou non) à accepter soi-même et à faire accepter aux autres une orientation affective et sexuelle souvent dénigrée.
 
Le but de ce scénario : lutter contre l'homophobie, le rejet des autres ou de soi-même. Hé oui, quand on est homosexuel, on peut se rejeter soi-même. Qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'on peut ne pas s'accepter, qu'on peut même avoir envie de se détruire. Les suicides sont beaucoup plus fréquents chez les jeunes homosexuels que chez les hétéros. C'est une atroce réalité.
L'ambition de cette campagne, c'est de contribuer à faire changer les mentalités et avec elles, la société.
 
C'est quoi qu'on gagne ?
Si ton scénario est sélectionné (il y en aura 4), il sera filmé et diffusé sur les chaînes du groupe canal + qui participe à l'opération. Il sera aussi diffusé dans les réseaux de cinéma UTOPIA, sur le web et dans les écoles.
Les autres scénarios, du 5ième ou 30ème seront édités au sein d'un recueil et leur auteur recevrai une carte d'abonnement annuel à UGC-MK2.
 
 
Infos pratiques :
Avant le 2 décembre 2008 minuit, tu es invité à envoyer un scénario.
Ce concours est ouvert aux 16-30 ans résidant en France métropolitaine, Corse ou DOM-TOM.
Pour participer il faut remplir un formulaire d'inscription en ligne et joindre le synopsis.
Je télécharge le règlement
 
Plus d'infos sur le site le regard des autres...
 
Ce qu'en dit notre ministre de la santé, Roselyne Bachelot :
« Refuser l'homophobie, accepter la différence c'est savoir vivre ensemble. L'insoutenable violence du préjugé homophobe fait encore des ravages dans notre pays. Souffrir de ce que l'on est, c'est inacceptable ».
 
Et ça y est, les films sont tournés ! Mate-les !

Dr Catherine Solano le 17/11/2008

Envoie ton témoignage !

S'inscrire