imprimer l'article

Téléphone portable, jamais dans le train !

C'est l'été et tu vas voyager... Attention ton portable crache des ondes en grande quantité quand tu bouges en TGV ! Si tu veux arriver à destination avec une cervelle entière et une audition toujours performante, lis ce qui suit !

Les téléphones portables sont accusés d'entraîner pas mal de problèmes au niveau du cerveau et des oreilles. Les spécialistes se prennent la tête pour savoir si oui, c'est vraiment toxique ou pas de beaucoup téléphoner. Le problème, c'est que ceux qui prétendent que tu ne risques rien vendent des téléphones et se font du fric sur ton forfait. Tu parles d'objectivité...

Le pire du portable, c'est dans le train !
Quand tu avances à 300 km/h dans un TGV, ton portable a plus de difficultés à capter. Pour arriver à se connecter, il augmente l'intensité de ses émissions. En ville, il émet 8 Volts par mètre. Alors que dans le TVG, il crache 24 V/m ! Soit 3 fois plus ! Et pendant l'appel, une fois relié au réseau, ses émissions se tassent quand t'es en ville. Dans le TVG, il ne peut pas se relâcher parce que tu vas si vite qu'il se relie à des antennes qui changent tous les 1 à 10 km selon l'endroit. Il fonctionne donc à haute puissance en continu.

Qu'est-ce qu'on risque ?

Le portable à haute intensité pendant longtemps semble augmenter le risque de migraines, de nausées, de fatigue. A long terme, il se pourrait qu'ils induisent des neurinomes du nerf acoustique (tumeurs à ce niveau) ou des tumeurs dans le cerveau...

Fais gaffe à ton voisin !
Si ton voisin dans le train téléphone sur son portable, tu reçois autant d'ondes que si tu téléphonais en ville !  Finalement c'est peut-être pour ça les petits paneaux "Interdit de téléphoner" dans le train... En voiture, comme on va moins vite, les doses auxquelles tu t'exposes sont légèrement inférieures. Mais quand même...

Alors que faire pour ne pas se griller la cervelle  ?
Tout d'abord, ne jamais téléphoner dans un train sans oreillettes. Sinon, c'est comme passer ta tête au micro-onde.
Ne pas téléphoner proche de ton voisin, mais aller dans les espaces communs, par courtoisie, pour ne pas envoyer d'ondes nocives aux personnes que tu côtoies. Et en voiture, prends les mêmes précautions.


Sources : enquête réalisée par le magazine Capital publiée en juillet : « Téléphoner dans le TGV, Danger ? »

 

Dr Catherine Solano et Tasante.com le 01/07/2009

Envoie ton témoignage !

S'inscrire