imprimer l'article

Ton portable révèle ta personnalité !

L'usage du téléphone mobile peut mettre en évidence des failles dans la personnalité. Des psys l'ont étudié...

 Certains usagers des téléphones portables ont tendance à l'utiliser d'une manière exagérée :
- Ils se mettent en danger : Damien téléphone en pédalant sur son vélo au risque de ne pas entendre une voiture qui approche.
- Ils en abusent au-delà de leurs moyens financiers. Ils n'ont jamais assez d'unités ou de forfait et claquent tout leur argent en communications.
- Ils téléphonent des dans lieux où s'est interdit : bibliothèques, transports en commun, établissements scolaires...
- Ils souffrent de dépendance et ressentent un malaise s'ils sont privés de leur téléphone. Ils ont pu l'oublier, se le faire voler, être dans une zone non couverte, avoir une batterie HS ou la ligne coupée pour cause de dépassement de forfait.

Qu'est ce que cela révèle sur la personnalité ?
Ces difficultés révèlent des problèmes d'impulsivité. Cela peut correspondre à plusieurs facettes psychologiques signes d'un certain déséquilibre :

- L'urgence : Quand on ressent une émotion, positive ou négative, on ressent une urgence à réagir. Incapable de prendre du recul, on agresse quelqu'un quand on est énervé, on se met en colère. Cela démontre une incapacité à prendre du recul. Sans portable, on se serait calmé, on aurait nettement plus laissé couler... Meryam apprend que Katia a acheté les mêmes escarpins qu'elle. Dans la minute, elle prend son téléphone pour appeler Katia et protester.


- Le manque de préméditation : Impossible de penser aux conséquences de ses actes. Quand Meryam appelle Katia, elle ne pense pas qu'elle risque de se fâcher avec une de ses meilleures amies... qui d'ailleurs a acheter les mêmes chaussures parce qu'elle admire son goût ! Elle attaque sans penser au futur.


- Le manque de persévérance : quand on téléphone pour un oui, pour un non, c'est qu'on a du mal à se concentrer sur une tâche. Dès que ce qu'on fait nous intéresse un peu moins, on décroche et on se laisse distraire par une pensée, une émotion. C'est mauvais signe, car pour réussir dans la vie, il faut être capable de se concentrer, de persévérer, même quand parfois on aurait envie de faire autre chose ! Quand on fait des études, par exemple, cela peut empêcher de réviser...


- La tendance à rechercher les émotions fortes. Damien qui téléphone en pédalant sur son vélo aime vivre dangereusement. Cela lui procure des sensations de stress qu'il adore. D'ailleurs, quand il ne téléphone pas, il roule sans toucher son guidon, et roule parfois avec un copain assis sur ce même guidon. C'est un tempérament qui peut mettre en danger. Il est beaucoup plus fréquent chez le sexe masculin. 

Au total, si tu te laisses dépasser par ton portable, cela peut signaler des traits négatifs de caractère. Pour s'en sortir, il faut se forcer à fonctionner différemment. Le cerveau s'habitue ensuite à accepter un autre mode de fonctionnement. Cela devient de plus en plus facile et c'est aussi un plaisir que de se sentir maître de soi...

Et toi, es-tu accroc à ton portable ? Et à quel point ? Balance ton post (à droite de cette page !)

 

Dr Catherine Solano le 15/07/2009

Envoie ton témoignage !

S'inscrire