imprimer l'article

La phobie scolaire

La rentrée des classes a réveillé en toi cette boule à l'estomac... Tu t'angoisses, tu flippes, t'as pas envie de retrouver le chemin de l'école. Et si comme d'autres ados tu souffrais de phobie scolaire ? Pour des raisons qu'on ne s'explique pas, il y a de plus en plus de jeunes dans ce cas-là. Mais qu'est-ce que ça cache ?

Quels sont les symptômes ?
On estime que 3 à 5 % des enfants en âge scolaire en sont atteints. À ses débuts, cette phobie se manifeste par de l'anxiété, des insomnies, des difficultés respiratoires, de l'eczéma, de la tachycardie, des vomissements, des évanouissements... Pour ces raisons, le diagnostic de phobie scolaire n'est pas immédiatement posé et on perd souvent un temps précieux à rechercher d'autres causes. L’enfant atteint est rapidement épuisé tant physiquement que psychologiquement. Les absences sont d'abord espacées puis elles se rapprochent et aboutissent souvent à une déscolarisation complète car, plus le jeune s'absente de l'école, plus l'idée d'y retourner l’angoisse. L'obligation d'aller en cours se solde le plus souvent par de grosses crises et parfois même des conduites suicidaires.

Quelles sont les causes ?
Nous ne connaissons pas vraiment les causes de la phobie scolaires, qui d’ailleurs peuvent être multiples. Mais la phobie scolaire cache souvent des souffrances très profondes concernant les enfants, leurs familles mais aussi le système scolaire. Il ne faut donc pas les ignorer !

Que faire en cas de phobie scolaire ?
Comme toute phobie, cette une peur immense, incontrôlable et inexplicable à première vue est en fait un trouble psychologique. Il est donc très difficile d’obliger une personne phobique à affronter sa phobie et, sans une aide psychologique, la phobie scolaire peut parfois prendre des formes graves et rendre impossible toute sortie hors du domicile familial : il arrive que certains ados passent des années scolaires entières à prendre des cours particuliers sans sortir de chez eux ni voir aucun ami. La question de l'avenir se pose alors. Le risque étant l'incapacité à vivre en société, à travailler, à avoir des relations sociales et affectives.

Si tu penses souffrir de phobie scolaire :
Il faut absolument que tu parles de ton angoisse à un adulte : parent, ami, prof, infirmière scolaire… Il existe des solutions qui t’aideront à aller mieux ! Tu peux aussi prendre contact avec l’association Phobie Scolaire. Tu trouveras sur ce site des conseils pour poursuivre ta scolarité, des articles sur les thérapies qui donnent de bons résultats et des adresses pour t’aider à trouver les soins qui te conviendront.

--
Teste-toi :
Es-tu une mauviette ?

Va voir aussi :
C'est quoi une phobie ?
Drôles de phobies !

Discutes-en :

Tu flippes de l'école ? Trace sur le forum "Retour au bahut" et chope des conseils 100% réconfort !
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Viviane Chelli, présidente de l'association PH et Tasante.com le 08/09/2009

Envoie ton témoignage !

S'inscrire