imprimer l'article

Des boutons blancs sur les mamelons

Sur l'aréole, tout autour du mamelon, on trouve parfois des petits boutons et tu penses que c'est moche ! Mais non, ce ne sont pas des boutons, ce sont les tubercules de Montgomery !

Des espèces de boutons sur les seins, ça existe !
Suzanne est complexée : « J'ai des boutons blancs des deux côtés. Parfois je les perce, mais je me demande vraiment pourquoi j'ai comme de l'acné à cet endroit ! ». Mate la photo pour comprendre !


Les boutons sur les mamelons ne sont pas des boutons !

Il s'agit de glandes, les tubercules de Montgomery. Elles produisent une substance sébacée hydratante essentielle pour cette zone très fragile. Ce fluide hydrate, protège et lubrifie le mamelon et l'aréole. Elle les protège contre quoi ? Contre le dessèchement, les crevasses, mais aussi contre les microbes qui auraient envie de s'y installer.

Ne perce pas ces petites boules sur tes aréoles !
Il faut laisser le fluide produit par les glandes sortir tout doucement pour que ta peau à cet endroit reste douce et souple. C'est important vu que c'est une zone érogène !

Pendant une grossesse, les tubercules de Montgomery gonflent.
Sous l'effet des hormones, ils augmentent de volume. Logique, les seins se préparent à allaiter, ils ont intérêt à être en pleine forme. Le bébé va téter, il faut que la zone soit souple.
Grâce à ces tubercules et aux petites glandes qui produisent cette subtance hydratante, les femmes n'ont pas besoin de faire de toilette au savon sur leurs seins avant la tétée. En effet, cela dissoudrait le fluide protecteur et augmenterait le risque d'infection et de douleurs. Les femmes qui se lavent souvent le bout des seins quand elles allaitent on nettement plus de problèmes que celles qui ne les lavent qu'une fois par jour sous la douche.
Total, fille ou garçon, laisse-les tranquille tes mamelons !

Et toi, tes mamelons t'ont déjà complexée ? Vite un post !
 
Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Catherine Solano - Médecin sexologue le 15/10/2009

Envoie ton témoignage !

S'inscrire