imprimer l'article

La vérité sur les gels hydro-alcooliques

Avec la grippe A est apparu un produit incontournable : la solution hydro-alcoolique. Est-ce vraiment efficace ? Comment la choisir ? Comment l'utiliser ? Mate les précautions à prendre et le mode d'emploi pour une efficacité à 100 %.

C’est quoi une solution hydro-alcoolique ?
C’est un mélange d’eau et d’alcool qui permet une désinfection des mains sans point d’eau, puisqu'elle sèche très rapidement sur la peau. Elle existe sous forme liquide ou sous forme de gel, plus pratiques à utiliser.

Pourquoi utiliser un gel hydroalcoolique ?
Parce que nous sommes en pleine épidémie de grippe et que le virus se transmet par l’air, mais aussi par le contact peau à peau, ou par contact avec une surface contaminée comme une poignée de porte, une rampe d’escalier... Alors après un contact douteux, après t’être mouché, après avoir éternué, toussé, l’AFSSAPS* te conseille de te laver les mains au savon ou de dégainer ton gel hydro-alcoolique. Fais-le aussi après avoir serré des mains, après avoir pris les transports en commun, après être passé par un lieu publique ou tout autre lieu de vie en collectivité.

Comment on se désinfecte les mains avec les gels hydro-alcooliques ?
On doit les utiliser sur des mains apparemment propres. En clair si t'as joué au mécano, les solutions hydro-alcooliques ne sont pas adaptées. Par contre si tes mains sont propres en apparence, mais possiblement contaminée, c’est le moment de sortir ton gel.
- Applique une petite noisette de gel sur une main et frotte les deux mains des deux côtés, pas seulement la paume.
- Frotte aussi entre tes doigts.
- Cette friction doit durer au moins 30 secondes pour se être efficace, et jusqu’à ce que les mains soient sèches.

Comment choisir sa solution hydro-alcoolique ?
Porte ton choix sur un produit « biocide », c’est-à-dire capable de tuer un organisme vivant comme une bactérie ou un virus. Pour ça, il doit répondre à la norme NF EN 14476. Cette norme prouve que le produit a bien été testé sur des virus résistants. La référence à cette norme doit figurer sur l’étiquette. Si ce n’est pas le cas, la solution doit contenir entre 60 et 70 % d’alcool éthylique, d’alcool propylique ou d’alcool isopropylique.

Et les lingettes et mousses désinfectantes ?
Elles sont pour l’instant à éviter car elles n’ont pas fait preuve de leur efficacité !

Précautions d'emploi

Attention quand même, les gels dessèchent la peau. Utilisés 3 à 4 fois par jour, ça passe, plus, ta peau risque de s’abîmer. Alors, alterne le lavage classique au savon liquide et le lavage à la solution hydro-alcoolique.

*Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Catherine Solano et Tasante.com le 16/12/2009

Envoie ton témoignage !

S'inscrire