imprimer l'article

Tout sur le no-sex !

T'as sûrement déjà entendu parler de l'abstinence sexuelle. A la « mode » aux Etats-Unis, c'est une tendance qui arrive en force en France ! Tasante t'éclaire sur ce qui peut pousser les gens à ne pas ou ne plus avoir de sexualité.

L’abstinence sexuelle est la « non-pratique » de la sexualité. Elle peut être imposée ou choisie :

La chasteté et la continence :
Il s’agit de vertus souvent mises en avant dans un cadre religieux. Le terme de chasteté désigne une manière d’aborder la sexualité dans le cadre de règles précises, souvent religieuses. La continence consiste à ne pas avoir de relations sexuelles. Ainsi, les religieuses, les moines et les prêtres pratiquent la continence, contraitement aux pasteurs. Dans les trois principales religions monothéistes (le judaïsme, le christianisme et l’islam), la continence est demandée avant le mariage. Une fois les personnes mariées, la chasteté reste de rigueur. Elle consiste à suivre des règles pour la pratique sexuelle : par exemple, celles de la fidélité et du respect de l’autre.

Le célibat :

Quand on est célibataire et qu’on ne trouve personne qui nous convient, on a plutôt tendance à s’abstenir ! A la longue, c’est pas forcément bon pour le moral ! Le mot d’ordre est donc de s’occuper de soi, d’être à l’écoute de son corps, et de positiver, malgré ce petit passage à vide !

L’abstinence choisie : pas prêt(e) à sauter le pas

Le fait d’attendre le bon ou la bonne pour ta première fois, c’est aussi de l’abstinence sexuelle, et c’est tout à fait positif ! C’est une preuve de force de caractère que d’être déterminé à attendre la personne « idéale » pour sa première expérience !

L’abstinence périodique : un moyen de contraception peu fiable

Cette pratique consiste à ne pas avoir de rapports sexuels pendant la période d’ovulation. Plusieurs techniques existent pour détecter le début de cette période. Mais attention, ce n’est pas une méthode contraceptive fiable !

Pas le temps de faire l’amour !
Il y a des gens qui déclarent ne plus avoir assez de temps pour les relations intimes : ils se concentrent plutôt sur leur travail, sur leurs enfants. Compenser la sexualité par autre chose, ça peut fonctionner un temps, mais comme pour le célibat, il faut faire attention à ne pas s’oublier !

J’aime pas ça !

Aussi « fou » que cela puisse paraître, certains n’aiment pas faire l’amour… et c’est en général une réelle souffrance : ce dégoût ou ce manque d’intérêt pour la sexualité peut venir d’un réel traumatisme : d’une première fois ratée, d’une expérience douloureuse, de l’éducation… Dans ce cas, le mieux est de consulter un psychiatre pour en parler.

 Et toi, tu penses quoi de tout ça ? Tu as choisi l’abstinence ? Balance tes com’s !

--
Teste toi !

Es-tu prêt(e) pour ta première fois?
Filles / Mecs

Va voir aussi :
Vierge jusqu'au mariage ? Idéal ou illusion ?
L'hymen artificiel en vente... pour simuler la virginité !

Discutes-en :
Trace sur le forum Ta première fois !
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Tasante.com le 25/02/2010

Envoie ton témoignage !

S'inscrire