imprimer l'article

Sommeil + puberté = grosse fatigue assurée !

Bien dormir ça met en forme. Mais quand on n'y parvient pas, la fatigue, ça casse ! Ca peut t'empêcher d'écouter en cours ou de réviser tes exams... Mais pourquoi c'est si difficile de dormir quand on est fatigué ?

À l’adolescence, le sommeil change.
A cause des hormones, on ne dort plus pareil à partir de la puberté. Le sommeil profond diminue, dure beaucoup moins longtemps que pendant l’enfance. Et en même temps, la durée du sommeil léger augmente.

Ça devient difficile de s’endormir...
On se couche, et le sommeil ne vient pas. On se tourne et on se retourne dans son lit, attendant le train du sommeil qui tarde à venir. C’est tout à fait normal. A la puberté, l’heure de l’endormissement se retarde naturellement. Du coup, il devient difficile de se coucher à l’heure habituelle. Ou plutôt, on peut toujours se coucher, mais le sommeil ne vient pas. Il devient difficile de s’endormir avant 23 heures ou minuit. Ce n’est pas vraiment de l’insomnie, car une fois que le sommeil survient, on dort super bien !

On est fatigué pendant la journée !
Couché tard, levé tôt, la vie est dure car les horaires scolaires obligent à se lever aux aurores, ce qui fait qu’on manque de sommeil. Résultat, 30 % des adolescents disent qu’ils somnolent en cours. Et cela nuit à leurs capacités d’apprentissage.

En plus, on se réveille pendant la nuit !
La nuit, à certains moments, le sommeil est de qualité beaucoup plus légère. Dans ces moments, un enfant continue à dormir. À la puberté, on se réveille en pleine nuit. Du coup, c’est la grosse fatigue le lendemain.

Besoin de neuf heures de sommeil toutes les nuits.
A la puberté, on a encore beaucoup besoin de sommeil. Normal, le corps est en pleine croissance et l’hormone de croissance est secrétée pendant la nuit.

Les 15 -19 ans manquent souvent de sommeil...
Il y en a 37 % qui se plaignent l’insomnie, avec soit des difficultés à s’endormir, soit des réveils fréquents pendant la nuit, soit des réveils très tôt le matin sans réussir à se rendormir.

Certains prennent des médicaments
Près de 10 % des jeunes prennent des médocs pour lutter contre l’anxiété, la dépression ou pour dormir. Et 2 % en prennent régulièrement.

Que faire pour ne plus être fatigué ?
Total, l’essentiel à la puberté, c’est de se coucher quand on est fatigué. À cause du décalage de l’envie de dormir, qui arrive tard, certains reculent encore plus le moment d’aller au lit. C’est une très mauvaise idée. Et puis, les jours sans cours, fais la grasse mat’. Si tes parents râlent, explique-leur que tu as besoin de récupérer pour avoir une bonne mémoire, donc de bons résultats scolaires. Cela pourrait les calmer !



Sources : "Une insomnie plurielle" dans "L'Essentiel Cerveau et Psycho" mai juillet 2010. (article d'Agnès Brion, médecin psychiatre)
 
Toi aussi t'as du mal à t'endormir et résultat, t'as du mal à suivre en cours ? Lâche ton témoignage !
--
Teste-toi :
Sais-tu te ressourcer ?

Va voir aussi :
Manque de sommeil : attention danger !
Ben alors tu dors ?!
--


Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !

Follow Tasante sur Twitter !

Dr Solano et Tasante.com le 12/03/2013

Envoie ton témoignage !

S'inscrire