imprimer l'article

Acné : des médocs enfin dispo sans ordonnance

Un médicament contre l'acné super efficace sans passer par la case médecin ? C'est enfin possible !

Anti-acné enfin en vente libre !
Depuis peu les médicaments auparavant prescrits uniquement par les médecins sont en vente libre en pharmacie. Tu peux donc aller tout seul en pharmacie et acheter un traitement vraiment efficace.

On soigne plus vite son acné !
Déjà que c’est pas fun d’avoir de l’acné, quand il faut en plus en parler aux parents (pour avoir l’autorisation de consulter), et aller montrer sa calculette au toubib, on hésite avant de se lancer. Du coup, ça retarde le traitement efficace. Alors, la vente libre des médocs permet de réagir plus vite (pas la peine d’attendre un rendez-vous chez le dermato).

Et ça coûte moins cher !
Forcément, on n’a pas de consultation ni de déplacement à payer pour aller voir le médecin. Pourtant, ce n’est pas gratuit puisque ces médicaments ne sont pas remboursés. Mais ils ne l’étaient pas non plus avec une ordonnance !

C’est quoi ces médicaments en vente libre ?
Ce sont des kératolytiques, un nom savant pour dire qu’il sont des killers de l’épaisseur de peau ! Ils évitent donc aux pores de se boucher et d’empêcher le sébum de s’évacuer. Ils sont à base de peroxyde de benzoyle, ingrédient le plus efficace contre la bactérie à l’origine de l’acné : propione acnes.
Par exemple :
Curaspot® 5 % en gel à rincer : il contient 5 % de peroxyde de benzoyle. (Prix conseillé : 10 € le tube, à appliquer 1 à 2 fois par jour)
Brevoxyl® 4 % en crème (8,95 € le tube de 40 grammes, à appliquer 1 à 2 fois par jour)
Panoxyl®  5 % en gel pour application locale (2,89 € le tube de 40 grammes, à appliquer 1 à 2 fois par jour)
Note pour info : ces noms de produits sont cités en dehors de tout lien publicitaire !

En combien de temps on voit les résultats ?
Pas dans la journée hélas, mille fois hélas. Il faut compter 4 à 6 semaines de traitement.

Quelques précautions quand même !
Le peroxyde de benzoyle fait partie de la même famille que l’eau oxygénée. Si tu es allergique à l’eau oxygénée, il faut l’éviter.
Ce traitement est photosensibilisant : si on s’expose au soleil après en avoir mis, on peut devenir tout rouge ! À éviter donc en cas d’exposition solaire. La rentrée, c’est le moment pour t’y mettre...
N’utilise jamais de lotion alcoolisée après avoir appliqué un produit à base de peroxyde de benzoyle...

--
Teste-toi :
Chtar'ophile ou chtar'ophobe ?

Va voir aussi :
Et la phytothérapie pour l'acné ? ça marche aussi !
Acné : des boutons tous différents
Roaccutane c'est quoi ?

Discutes-en :
Partage tes astuces anti-spot sur le forum Institut de Beauté.
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Source : Afssaps : Commission d’autorisation de mise sur le marché des médicaments. Réunion n° 464 du 25 juin 2009

Dr Catherine Solano et Tasante.com le 01/09/2010

Envoie ton témoignage !

S'inscrire