imprimer l'article

OMG, les OGM reviennent !

Les OGM, ce sont les organismes vivants génétiquement modifiés. Il peut s'agir de plantes, de bactéries, d'animaux...

Les OGM, ce sont les organismes vivants génétiquement modifiés. Il peut s’agir de plantes, de bactéries, d’animaux...

C’est quoi un OGM ?
C’est un être vivant dont on a manipulé les gènes, donc l’ADN. Manipuler, modifier, en clair, cela correspond à ajouter un gène ou à en supprimer un. Cela permet de changer les caractéristiques d’un être vivant. Ainsi, une plante peut se voir ajouter un gène qui la rend résistante à un herbicide ou bien fabriquer elle-même un pesticide qui tue ses parasites, chenilles, vers, pucerons... Elle peut aussi devenir plus résistante à la sécheresse ou à l’humidité... On pourrait même pousser les plantes à synthétiser des médicaments.

Comment ça, ils reviennent ?
En France, l’utilisation d’OGM est très encadrée par la loi du 25 juin 2008.
Actuellement, en France, il n’y a pas d’OGM cultivés pour des raisons commerciales, uniquement pour la recherche.
En mars 2010, la commission européenne a autorisé la culture d’une pomme de terre OGM. C’est le premier OGM autorisé depuis 12 ans.
En août 2010, le ministère de l’agriculture a autorisé la culture de deux maïs OGM.
Total, depuis 2010, les agriculteurs peuvent planter OGM en France pour vendre leur production.
Ces décisions ont fait l’annonce d’une bombe car de nombreux scientifiques sont très opposés aux OGM.
En France, on en trouve déjà dans l'alimentation car certains pays les utilisent déjà depuis plusieurs années. Certains fabricants les évitent, mais d'autres pas du tout... 

Mate le guide pratique des aliments sans OGM , tu sauras quoi manger si les OGM, t'en veux pas !
Et le guide des laitages sans OGM Eviter les OGM, c'est possible !

Pourquoi on se méfie des OGM ?
Si l’on peut faire pousser des plantes résistantes qui produisent des substances intéressantes pour la santé, pourquoi ne pas foncer dans la production des OGM au plus vite ?
C’est à cause des possibilités de dissémination des gènes. Les gènes peuvent être transmis d’une espèce à l’autre. Par exemple, un gêne de résistance à un herbicide pourrait se transmettre aux plantes sauvages. Total, les « mauvaises herbes » deviendraient résistantes aux désherbants. On serait obligés de fabriquer des désherbants plus toxiques. Et ce serait l’escalade. Idem pour la résistance à la sécheresse. Une plante cultivée plus résistante, pourquoi pas, mais si cette résistance s’étend à des plantes sauvages, on brise l’équilibre naturel et cela pourrait tourner au désastre écologique.
Et puis, quand des plantes, comme certains maïs sont résistants à leurs insectes parasites, c’est qu’ils produisent des insecticides. Si tu manges ce maïs, tu avales aussi cette substance herbicide, pas tellement appétissante. Bien sûr, elle est pour l’instant avalé par du bétail, mais ce bétail, on le mange, on boit son lait. Du coup, on ingère des insecticides. Même en petite quantité, répété sur des années, est-ce que ça ne contribuera pas à continuer à faire augmenter les cancers ? Ils sont, rappelons-le en constante augmentation, sans doute à cause de nos modes de vie.

Les OGM, pourquoi pas si on les surveille ?
La plupart des « anti-OGM » ne sont pas totalement anti ! Ils estiment que cultivés en vase clos, les plantes OGM pourraient rendre des services sans mettre l’équilibre de la planète ou notre santé en péril. Alors qu’en penses-tu ? Balance un post si t’as envie !

Mate le guide pratique des aliments sans OGM , tu sauras quoi manger si les OGM, t'en veux pas !
Et le guide des laitages sans OGM Eviter les OGM, c'est possible !

Sources : Destination santé
 
--
Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

 

Dr Catherine Solano et Tasante.com le 09/09/2010

Envoie ton témoignage !

S'inscrire