imprimer l'article

Médiator, combien de morts ?

Le médiator est un médicament qui a été interdit en 2009 parce qu'il entraînait des risques pour la santé des utilisateurs... Il serait à l'origine de plusieurs centaines de décès ? Mais pourquoi il a été commercialisé si longtemps, de 1976 à 2009 ?

Les faits concernant le Médiator :
Le Médiator (chlorhydrate de benfluorex) et ses génériques ont été suspendus (Suspension de l’autorisation de mise sur le marché) le 25 nov 2009. Il présentait des risques graves pour la santé des personnes qui le prenaient.

Quels risques avec le Médiator ?
Une étude réalisée en 2009 a montré que des effets négatifs cardiovasculaires apparaissaient chez certaines personnes traitées par Médiator : les valves situées à l’intérieur du cœur (valve mitrale, valve aortique) s’abîmaient. Il y avait alors 4 fois plus d’opérations pour remplacer ces valves que chez les personnes n’ayant jamais pris ce médicament. L’European Medicines Agency (EMA) a estimé que "les risques, notamment le risque de maladie des valvules cardiaques, étaient plus importants que les avantages… " (1)

Combien de morts avec le Médiator ?
Dans une thèse de diplôme d’État de docteur en pharmacie soutenue le 25 juin 2010 à Rennes, voici l’estimation du nouveau Dr en Pharmacie : "D’après les études réalisées, il semblerait qu’il y ait eu ces dernières années entre 150 et 250 hospitalisations chaque année en France, liées directement à une toxicité du Médiator et ayant entraîné une trentaine de décès. Si nous multiplions par 30 ans de commercialisation, le nombre de morts pourrait être entre 500 et 1000 morts. Ces données sont à tempérer. Il faudrait vérifier que le nombre de prescription a été stable au cours du temps."

Ça servait à quoi ce Médiator ?
À faire diminuer le taux de graisses dans le sang (hypolipémiant) et à soigner les personnes diabétiques qui souffraient aussi d’un excès de poids.

Comment en est-on arrivé là avec le Médiator ?
Le lien entre les problèmes de valves cardiaques n’a pas été fait tout de suite. Il a fallu l’étude de 2009 pour s’en apercevoir. Néanmoins, de nombreux médecins avaient arrêté de le prescrire. Depuis 7 ans, il avait déjà été retiré du marché en Espagne. Et le Médiator avait une parenté chimique avec les anorexigènes ou amphétamines, médicaments très dangereux. L'Isoméride, de la même famille, a lui aussi été retiré du marché il y a quelques années après avoir entraîné pas mal de décès...
Alors, beaucoup de personnes pensent qu'on aurait dû l'interdire bien plus tôt pour sauver des vies... Le fait que le laboratoire qui le fabrique soit un laboratoire français expliquerait pourquoi l'état ne s'est pas précipité. Car évidemment des emplois sont en jeu. Alors, qu'est-ce qui est le plus important ? La santé et la vie des malades ou l'emploi ? Vaste question à laquelle il semble assez facile de répondre pourtant !

Sources :
- Benfluorex, valvulopathies cardiaques et décès, rapport du 28 Sept 2010 adressé à l’Afssaps. www.afssaps.fr/content/download/.../point-info-Mediator-Etude_Cnam.pdf
- Point info Médiator étude de la CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie)
(1) Press release European Medicines Agency 18 December 2009, EMA/CHMP/815033/2009 Press Office http://www.ema.europa.eu/pdfs/human/referral/benfluorex/Benfluorex_81503309en.pdf (accessed 28 December 2009).


--
Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Catherine Solano le 23/12/2010

Envoie ton témoignage !

S'inscrire