imprimer l'article

Dyslexie, quand on a du mal à lire...

La dyslexie est une perturbation de l'apprentissage de la lecture. Plus fréquente qu'on ne le crois, ce trouble peut faire des dégâts chez des personnes pourtant très intelligentes.

La dyslexie, c'est quoi exactement ?
La dyslexie est un trouble de l'apprentissage de la lecture. L'élève dyslexique est incapable d'intégrer la correspondance entre les lettres, les groupes de lettres et le son qui leur correspond. C'est un problème de câblage des neurones correspondants, pas du tout un problème d'intelligence.

Les signes de la dyslexie...
Une personne qui souffre de dyslexie est incapable de répondre à des questions pourtant simples :
Quel mot obtiens-tu si tu remplaces le P par un M dans le mot père ?
Ou encore, peux-tu me faire une liste de mots qui riment avec Groseille ? 
Le mot Bras et le mot Bicyclette commencent-ils par la même lettre ?
Cette personne souffrant de dyslexie peut aussi confondre des lettres avec d'autres, ou mal énoncer des mots. 
Ex : cocrodile au lieu de crocodile, colalat au lieu de chocolat, aurotoute au lieu d'autoroute... 
La lecture est très difficile, lente, et sans compréhension facile des mots déchiffrés. 
L'écriture est souvent très lente et difficile à lire... 

La dyslexie, c'est courant ?
Oui, c'est fréquent, puisque quasiment 5 % des enfants de primaire sont dylexiques. C'est un chiffre important qui signifie qu'il y en a dans toutes les écoles. En moyenne, un ou deux par classe. Mais attention, une difficulté à lire n'est pas forcément une dyslexie. Sur 4 enfants de primaire ayant des difficultés pour apprendre à lire, un seul est dyslexique. La dyslexie est nettement plus courante chez les garçons que les filles.

Les dyslexiques sont-ils intellectuellement atteints ?
Pas du tout ! Ce sont des personnes intelligentes, sans maladie mentale ni déficit intellectuel. Leur intelligence n'est absolument pas en cause.

Est-ce que la dyslexie se transmet génétiquement ?
Pas systématiquement, mais quand un élève est atteint, il est assez fréquent que quelqu'un d'autre soit atteint dans la famille, un parent ou un proche. Il existe donc sans doute des prédispositions génétiques.
Il se peut aussi qu'un bon nombre de dyslexies soient dues à la prématurité. Un enfant qui naît trop tôt peut voir son cerveau souffrir et certains cablages se faire moins bien. C'est une hypothèse avancée par des spécialistes de cette maladie souvent qualifiée de handicap... D'autant plus que certaines personnes atteintes de dylexie souffrent aussi de troubles de l'attention, une difficulté à se concentrer.

La dyslexie, quelles causes ?
En dehors de la génétique, on ne sait pas exactement quelles sont les origines de la dyslexie. plusieurs hypothèses existent.
Peut-être qu'une mauvaise audition dans l'enfance peut empêcher de bien relier cabler les sons aux neurones. Peut-être que les enfants nés prématurément ont un cerveau qui a souffert et peut garder quelques séquelles comme la dyslexie.
Une chose est certaine, ce n'est pas une mauvaise éducation, ni la paresse, ni le manque de motivation qui font que l'on a du mal à lire à cause d'une dylexie...

Que faire quand on est dyslexique ?
Une fois que la dyslexie est connue, on pratique une rééducation chez un orthophoniste. Mais la dyslexie ne se guérit pas. En orthophonie, on apprend surtout des stratégies pour faire avec, pour contourner les difficultés. C'est important de le comprendre, car les enseignants ou les parents qui ne connaissent pas ce problème pense « qu'il suffit de faire un effort ». Or, c'est archifaux, quand on est dyslexique, on a beau se concentrer, on ne peut pas lire facilement. C'est comme si on demandait à quelqu'un qui boîte de marcher sans ses cannes en faisant un effort ! On estime que l'effort à fournir serait 6 fois plus important que pour une personne dyslexique. Et cet effort est énorme, tellement qu'il est impossible de le faire en continu.

Sources : Inserm, février 2007. Dyslexie, dysorthographie et dyscalculie Bilan des données scientifiques. Une expertise collective de l’Inserm

--
Teste-toi : 
T'es populaire ? Ou loup solitaire ?

Va voir aussi :
Rentrée, je connais personne, comment gérer ?
Les psychosomatisations de la rentrée
Tout ce qui se passe dans le dos des profs !
La violence au lycée

Discutes-en :
sur le forum "rentrée"
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Catherine Solano et Tasante.com le 01/09/2011

Envoie ton témoignage !

S'inscrire