imprimer l'article

Les pensées qui tuent, celles qui boostent

Notre cerveau ne peut pas s'empêcher de penser sans arrêt. Ça, c'est normal. Le problème c'est quand des pensées toxiques s'incrustent et nous gâchent la vie. Et parfois, on ne s'en rend même pas compte. Fais le bilan des pensées nocives que tu dois éviter pour être heureux !

Le tout ou rien...
« J'ai eu 15/20 à mon contrôle, je n'ai pas eu 20/20, donc je suis nul. Je fais 3 kilos de plus que le poids idéal, donc je suis énorme. J'ai un appareil dentaire, donc je suis un monstre de laideur... Quand on pense en tout ou rien, malheureusement, c'est plus souvent le rien que le tout ! Alors, on se juge mal, on se rabaisse. Et on se sent de plus en plus mal...
Comment se booster ? Il suffit de s'entraîner à repérer ces pensées et à lutter contre. Quand elles viennent, on les critique. « On se dit : 15/20, c'est une super note en fait, c'est mention bien au bac ! » On se dit : 3 kilos, OK, j'aimerais les perdre, mais qu'est-ce que 3 petits kilos changent vraiment dans ma vie ? Ce n'est même pas une taille en plus.» Ou encore : « J'ai un appareil dentaire, mais d'autres en ont, et on peut même être plutôt bien avec un appareil dentaire...

Le filtre négatif...

Tu passes une soirée géniale avec tes potes, mais tu es arrivée en retard parce que ta mère avait oublié de faire le plein d'essence et qu'il y avait la queue à la pompe. Et tu dis « C'était nul, cette soirée, j'ai raté le début où ils ont le plus rigolé... » Ou alors, « Sarah n'était pas là, la soirée était complètement loupée... » Et même si tu gagnes aux échecs, tu rumines sur les erreurs que tu as commises et qui auraient pu te faire perdre. Autrement dit, si tu fonctionnes ainsi, tu vois toujours la bouteille à moitié vide, ou même aux 9/10ième vide. Ton cerveau est entraîné à ne voir que ce qui ne va pas. Et tu réussis très bien à te gâcher la vie et à ne profiter de rien !
Comment se booster ? Il faut d'abord prendre conscience de ce fonctionnement toxique. On espère que tu ne le fais pas à 100 %, sinon, bonjour la déprime ! Et puis, ensuite, entraînes-toi à pointer tout ce que tu as préféré dans une soirée, dans un voyage, dans une journée. Le soir avant de dormir, tu te poses une question : « qu'est-ce qui a été top dans cette journée ? » Et tu t'obliges à trouver plusieurs réponses. Petit à petit, ton cerveau va s'entraîner à fonctionner différemment.

L'inversion du positif
« Il est génial ton jean ! » On te fait ce compliment et tu penses : « Il me dit ça parce qu'il ne voit pas que ça me fait de grosses fesses. » Chaque fois qu'on te dit quelque chose de positif, tu le transformes en négatif. Tu rends un exposé, le prof te complimente, et tu penses : « Elle ne sait pas que j'ai zappé toute une partie que j'aurais dû exposer aussi. » Pas moyen de te mettre le nez dans le positif, tu es allergique !
Comment se booster ? Là encore, il faut se rendre compte de cet automatisme pour lutter contre. Apprendre à accepter les compliments et à les savourer. Et puis, prendre confiance en soi de l'intérieur. Quand on inverse le positif, c'est généralement qu'on pense que dans le fond, on ne vaut rien. Alors, commence par te persuader que oui, tu as de la valeur... Même une toute petite valeur pour commencer !

...suite...

--
Teste toi :
As-tu confiance en toi ?

Va voir aussi :
Prends confiance en toi !
Confiance en soi, exercices (1)
Confiance en soi, exercices (2)
Confiance en soi, exercices (3)

Discutes-en :

Tape-toi la discut sur le forum Penser positif ?
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Solano et Tasante.com le 11/10/2011

Envoie ton témoignage !

S'inscrire