imprimer l'article

Les pensées qui tuent,celles qui boostent (suite)

Notre cerveau ne peut pas s'empêcher de penser sans arrêt. Ça, c'est normal. Le problème, c'est quand des pensées toxiques s'incrustent et nous gâchent la vie. Et parfois, on ne s'en rend même pas compte. Fais le bilan des pensées nocives que tu dois éviter pour être heureux et réussir ! Tout ou rien ? Filtre négatif ? Inversion du positif ? La suite des pensées toxiques.

Pourquoi les pensées négatives sont toxiques ?
Toutes les pensées négatives ont plusieurs actions toxiques. Elles s'auto-alimentent. Plus tu as l'habitude de penser négatif, plus cette habitude s'ancre et plus tu te tires vers le fond. Et puis, penser négatif, ça déprime. Les personnes souffrant de dépression ont bien plus de pensées négatives que les autres. Ainsi, apprendre à rejeter ces pensées, c'est avoir une bonne hygiène mentale anti-dépression. De plus, les pensées négatives stimulent le stress, source de toutes sortes de maladies. Alors, apprends à larguer le poids de ces pensées pour te sentir léger.

La généralisation exagérée.
A partir d'un événement pas très positif, on généralise. « J'ai eu 9/20, je n'arriverai jamais à dépasser la moyenne. » Il m'a larguée ? Toute ma vie, je vais me faire larguer. D'ailleurs je n'ai jamais réussi à m'entendre avec un mec plus de 2 semaines... On peut généraliser dans le futur, dans le passé, ou dans différents domaines. « Je fais un mauvais temps au 100 mètres ? Je suis nul en sports » Alors que ça arrive à n'importe qui d'avoir une note sous la moyenne, d'être largué un jour ou de ne pas être bon dans un sport donné !
Comme se booster ? Prendre acte de ce qui ne va pas, et le mettre en perspective. J'ai déjà eu des 15/20, j'ai déjà largué quelqu'un, ou en natation, je suis plutôt bon. Ne pas s'enfoncer dans les pensées négatives, mais laisser le négatif qui nous arrive cantonné à ce qu'il est.

La téléphathie négative.
« Il m'a regardé, il pense que je suis idiote, je le sais ». On croit savoir ce que les autres pensent, et bien sûr, c'est toujours négatif !
« Le prof me fait un sourire en coin », c'est parce qu'il m'a mis une mauvaise note. « Ma copine ne me rappelle pas, en fait, elle fait semblant de m'apprécier alors que c'est faux et qu'elle me trouve inintéressant »...
Comment booster ? Repérer cette sorte de voyance négative. Et se dire : « en fait, j'imagine, je n'en sais rien ! Et aller plus loin : ça pourrait être le contraire. « Il m'a regardé parce qu'il me trouve jolie ». Le prof me sourit, peut-être parce que j'ai mieux réussi mon contrôle que d'habitude... »

L'exagération.
« Je tousse, ça doit être le sida ». « Je suis arrivée en retard au lycée, on va me renvoyer ».
J'ai eu 10 à mon contrôle, je vais redoubler, c'est certain. C'est une exagération dramatique. Et ça fait mal. Quand le cerveau croit que le pire est là, on se stresse pour quasiment rien.
Comment se booster ? Observer cette pensée toxique et la contrer. Trouve une pensée contraire. « J'ai un rhume, c'est normal, c'est la saison. Et même si je pouvais manquer un jour de lycée et me prélasser au lit ! » « J'ai eu 10 à mon contrôle, c'est la moyenne quand même. Et je sais que je peux faire mieux. »

...retour au début...


--
Teste toi :
As-tu confiance en toi ?

Va voir aussi :
Prends confiance en toi !
Confiance en soi, exercices (1)
Confiance en soi, exercices (2)
Confiance en soi, exercices (3)

Discutes-en :
Tape-toi la discut sur le forum Penser positif ?

---
Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Solano et Tasante.com le 20/10/2011

Envoie ton témoignage !

S'inscrire