imprimer l'article

Retrait : la contraception pendant l'amour !

La contraception avant l'amour est la meilleure de toute. On prévoit, on s'organise, et on limite les risques au maximum. La contraception après l'amour, pilule du lendemain ou stérilet du lendemain, est déjà moins efficace. Et la contraception pendant l'amour, ça vaut quoi ?

La contraception avant, c’est toujours mieux !
La meilleure de toutes les contraceptions, c’est celle qui a été organisée. On peut ainsi choisir la contraception la plus sûre. Si tu veux connaître l’efficacité comparée des contraceptions, clique ici…

La contraception après coup, c'est comme un rattrapage !

Un préservatif qui craque ou un rapport sexuel parce qu’on a perdu la tête sous l’effet du désir, ça peut arriver à tout le monde ! Dans ce cas, la pilule du lendemain évite au moins 75 % des grossesses si elle est prise dans les 72 heures. Elle continue à diminuer le risque de grossesse jusqu’à 5 jours après un rapport sexuel à risques. Quant au stérilet du lendemain, il est plus efficace et peut se mettre en place jusqu’à 5 jours après le rapport sexuel à risque.

Le retrait ou coïtus interruptus ça vaut la peine ?
Tu es en pleine action et tout à coup, gros stress : tu n’as pas mis de préservatif, elle ne prend pas de pilule, elle n’a pas de stérilet, ni d'autre contraception. C’est la loose assurée. Il reste encore une solution, le retrait ! C’est quoi ? Simplement retirer le pénis du vagin avant l’éjaculation. Cela s'appelle aussi le coïtus interruptus (en latin dans le texte !). On t’a dit mille fois que cette pratique était à risque. Et c’est vrai ! MAIS sache que malgré tout, c’est mieux que rien.
Avec le retrait, le risque de grossesse est de 25 %, soit 25 femmes enceintes pour 100 pratiquant la méthode pendant un an. Comparée avec le rien du tout (on continue jusqu’au bout sans se retirer et l'éjaculation se fait dans le vagin), qui donne 85 % de grossesses, la différence est quand même énorme. Tout ça pour dire que le retrait, en vaut quand même la peine... malgré ses limites. Note qu'une fille sur 4 enceinte dans l'année, c'est énorme. C'est pour cela qu'il faut ensuite se précipiter vers la contraception d'urgence...

Après le retrait, la contraception du lendemain.
Avec le retrait, vous divisez le risque de grossesse par 3. C’est mieux que sans retrait mais le risque de grossesse reste quand même très élevé. Alors pour être plus zen, pensez à lui ajouter la contraception d’urgence. Foncez chercher une pilule d'urgence (gratuite en pharmacie pour les mineurs) ou bien le stérilet d’urgence à faire poser chez le gynécologue. Si vous additionnez retrait et contraception du lendemain, vous avez nettement plus de chances d'éviter une grossesse non désirée.

Petit conseil pour pratiquer le retrait :
Le risque maximum pour le retrait c’est lorsqu’un garçon vient d’éjaculer et qu’il y a du sperme dans l’urètre. Si, par exemple, il s’est masturbé peu de temps avant ce rapport sexuel, ou bien si le premier rapport a eu lieu avec préservatif et le second sans préservatif. Parce qu'il reste du sperme dans l’urètre et dès que le liquide pré-éjaculatoire sort, il entraîne avec lui des spermatozoïdes dans le vagin. Risque élevé garanti. C’est pourquoi le retrait est moins à risque si le garçon va uriner avant le rapport sexuel. Le flux de liquide nettoie l’urètre.

Le retrait n’est pas une contraception à prévoir !
Si vous comptez sur cette méthode pour éviter une grossesse, c’est bof : 1 chance sur 4 d’être parents dans l’année, ça fait réfléchir. Quitte à prévoir autant prévoir le plus efficace, par exemple l’implant, méthode de loin la plus sûre. C'est pour cela que le retrait n'est à utiliser qu'à l'instant T, quand on réalise tout à coup que l'on est en train de faire une bêtise !

T'as déjà pratiqué le retrait ?


--
Teste-toi :
BB : prends-tu des risques ?

Va voir aussi :
Et la pilule du surlendemain, qu'en penser ?
Pourquoi le préservatif craque ?
Pilule oubliée : que faire ?
IST, dépistage : mode d'emploi

Discutes-en :
Trace sur le forum 100% contraception !
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Catherine Solano et Tasante.com le 17/02/2012

Envoie ton témoignage !

S'inscrire