imprimer l'article

L'été des méduses !

Les méduses, dans un aquarium, c'est magnifique. Dans une eau de baignade, c'est nettement moins sympathique !

Comment les médusent piquent ?
Les filaments des méduses contiennent un venin présent dans des nématocystes situés à la surface des tentacules. Lorsque le filament touche ta peau, le venin est libéré. C’est pour ça qu’il ne faut pas frotter, car si d’autres nématocystes n’ont pas encore libéré leur venin, tu risques d’empirer la situation…

Une piqûre de méduse ça fait quoi ?
Ça pique, ça brûle ou ça produit comme une décharge électrique et ça fait vraiment mal. La plupart du temps, la douleur survient dès la piqûre et a tendance à augmenter pendant 30 à 40 minutes. Cela peut entrainer un problème si l’on se baigne loin de la rive. On peut se débattre, paniquer, et se faire piquer d’autant plus. Cette situation peut être dangereuse, avec un risque de noyade !

Piqure de méduse, ça se présente comment ?
Les filaments venimeux des méduses provoquent une brûlure formant des lignes à l’endroit où ils ont été au contact de la peau, un peu comme après un coup de fouet. Ca devient vite très rouge, avec parfois l’apparition de bulles comme lors de brûlures. Puis, quand ça guérit, ça peut laisser des cicatrices importantes.

La grosse réaction aux piqûres de méduses
Avec des méduses très toxiques (assez rares en France), certaines personnes subissent une forte « envenimation », ou encore elles sont plus ou moins allergiques au venin. Elles peuvent alors ressentir un malaise, avoir des troubles du rythme cardiaque, des paralysies, du mal à respirer… Ca se produit surtout chez les enfants très jeunes, les personnes très âgées, ou encore les personnes atopiques (allergiques ou avec un terrain à asthme ou eczéma)

Que faire en cas de piqûre ?
- S’éloigner de la méduse ou éloigner la personne victime.
- Ne pas frotter l’endroit douloureux.
- Commencer par retirer doucement les filaments s’ils sont encore présents pour éviter de se faire piquer encore plus. Si possible, utiliser un gant ou une pince. (Pense à ajouter une pince à épiler à ton sac si tu es sur une plage à risque !)
- Appliquer du sable (ou de la mousse à raser) et racler sans gratter le sable (ou la mousse) avec un carton afin d’évacuer les particules de filaments pas forcément visibles.
- Laver à l’eau de mer les zones atteintes pendant 30 minutes (c’est très long !). Si l’eau de mer est chaude, c’est encore mieux. Ne pas utiliser d’urine, de vinaigre ou d’eau non salée.
- Sécher la zone en tamponnant quand elle ne fait plus mal.
- Si ça continue à faire mal, appliquer de l’eau chaude à 40° ou une poche de glace (jamais directement contre la peau). Un médecin pourra prescrire une crème anesthésiante.
- Si la personne ressent un malaise, surtout en zone tropicale souvent 2 heures ou plus après la piqûre, aller aux urgences.

Sources : Envenimations par piqûres d’animaux marins. professeur François Bertrand, Service de Médecine générale d’urgence, hôpital Saint-Roch, Nice.

--
Teste-toi :
ton profil vacances, c'est quoi ?

Va voir aussi :
piqûre de guêpe ou d'abeille, que faire ?
La puce !
Les poux sexuels :-(
La gale
Les tiques

Discutes-en :
Sur le forum Se soigner...
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !

Follow Tasante sur Twitter !

Dr Solano et Tasante.com le 30/07/2012

Envoie ton témoignage !

S'inscrire