imprimer l'article

Fini le bikini, bye bye le bitch-volley !

Mauvaise nouvelle les mecs, le bikini des beach-volleyeuses n'est plus obligatoire ! Désormais les joueuses pourront enfiler un short, jusqu'à 3cm au-dessus du genou, et même un tee-shirt à manches... Alors, toujours aussi passionnant le beach-volley féminin ???

7cm : le prix de la notoriété !
7cm, c’était jusqu’à présent la largeur maximale autorisée du bikini en beach-volley. Fixée en 1996 (quand le beach-volley prend part pour la première fois aux JO), cette règle concernant l’uniforme des beach-volleyeuses a contribué à booster leur popularité. Dès lors que la Fédération internationale de volley-ball (FIVB) a fait interdire le short, les joueuses avaient le choix entre un maillot 1 pièce qui s’avérait peu confortable car le sable s’accumule dedans, et le bikini dont le bas devait obligatoirement être taillé dans un tissu moulant et dont la largeur sur les hanches ne devait pas excéder 7cm. Le résultat ne s’est pas fait attendre. Entre 2001 et 2005, le temps d’antenne consacré au beach-volley sur Eurosport est passé de 9h à 115h !



Opération séduction !

« C’est parce que certains pays ont demandé davantage de souplesse, pour des raisons culturelles et religieuses, que ce point du règlement a été supprimé », a expliqué le directeur de la communication de la Fédé. Les athlètes peuvent désormais enfiler un short jusqu’à 3cm au-dessus du genou, et même un tee-shirt à manches. Désexualisation d’une discipline sportive, nouvelle tentative de séduction en vue d’amener de nouveaux pays sur le sable, ou retour à l’essentiel ? La réponse n’est pas claire, mais on peut être sûr que si toutes les volleyeuses raccrochaient le bikini, beaucoup de mecs appuieraient sur la zappette. Parce que vous ne me ferez pas croire qu’une bonne majorité des mecs regardent le beach-volley féminin pour son seul attrait athlétique. Pas vrai ?!

Une affaire de gros muscles, de gros plans et de gros sous !
Le beach-volley féminin a beau être une discipline olympique au même titre que les autres, tous les médias s’accordent à dire qu’elle n'est pas traitée de la même manière par les photographes et caméramen qui auraient souvent tendance à zoomer sur les bikinis des joueuses plutôt que de relayer les belles actions du match. Agacé par ce "sexisme" médiatique, le quotidien américain Metro s'est demandé ce qui se passerait si tous les sports étaient couverts de la même manière. Résumé en images :

 Lutte                                                               Plongeon

        


Gymnastique                                                             Athlétisme

        
photos : metro


Vu sous cet angle, effectivement, le beach-volley féminin mérite d'être reconnu pour autre chose que pour son caractère sexy !!! Et le changement d'uniforme pourrait y contribuer.

Et toi, t'en penses quoi ?



Source : Ca m’intéresse - n°372 et Metro.us

--
Teste-toi :
Psycho Sport

Va voir aussi :
A chacune son sport
Le sport, c'est bon pour le moral...
Petits problèmes sportifs entre filles...

Discutes-en :
Sur le forum Actu
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !

Follow Tasante sur Twitter !

Tasante.com le 03/08/2012

Envoie ton témoignage !

S'inscrire