imprimer l'article

Et si on jetait un oeil dans un cercueil ?

La seule vision que t'as d'un cadavre est celle qu'on veut bien te donner dans les séries type "Body of proof", "Six Feet Under"... Sauf que dans la vraie vie (ou plutôt dans la vraie mort), ça ne ressemble pas vraiment à ça. Découvre ici toutes les étapes de la modification corporelle. Âmes sensibles s'abstenir !

Le premier jour :
- En 8 à 12 heures, la température de la peau correspond à celle de l’extérieur. Le corps, lui, se refroidit en 24 heures. La température interne diminue plus doucement jusqu'à se stabiliser par rapport à celle du milieu extérieur. Notons que dans un pays très chaud, quand il fait plus de 37°C, le corps se réchauffe.
- Les lividités cadavériques apparaissent dès la 1ère ou 2ème heure après le décès et sont au maximum environ 12 heures plus tard. Une fois la circulation sanguine arrêtée, le sang sort des vaisseaux et s’accumule dans les parties les plus basses du corps. Question de pesanteur. Ca forme des taches violacées sauf aux points d’appui. Par exemple, pour une position sur le dos, les talons, les épaules, les fesses et l’arrière de la tête n’auront pas de lividité.
- La rigidité cadavérique s’installe après 2 ou 3 heures. Les muscles, souples quand on est vivant, deviennent rigides. A commencer par la tête et la nuque, ça descend ensuite le long du corps. Il faut 8 à 12 heures pour que le corps devienne complètement rigide. Mais cette rigidité n’est pas définitive. Elle dure 24 à 36 heures.

Le deuxième et troisième jour :
Même si ça ne se voit pas encore, la putréfaction commence à l’intérieur du corps. Les bactéries, notamment celles du tube digestif, prolifèrent.

La première semaine :
(ça y est on est en plein dans le gore !)
- Une tache verte apparaît au niveau du ventre, puis elle s’étend aussi au torse, à la tête puis aux membres.
- Un ballonnement accompagne cette tache verte.
- On observe la formation de bulles de liquides sur la peau.
- Du liquide de putréfaction sort par les orifices du corps.
- Une odeur typique de viande en décomposition apparaît.

Le premier mois :
La putréfaction noire, ou putréfaction avancée s’installe.
- Les endroits exposés du corps deviennent plus ou moins noirs.
- La peau se décolle.
- Les ongles tombent.
- Le ventre perd son ballonnement car les gaz sont évacués du corps.
- L’odeur de putréfaction est à son maximum.

En deux à six mois :

La fermentation dite butyrique apparaît.
- L’odeur du corps devient moins forte.
- Le corps commence à se dessécher progressivement.

En plusieurs mois à plusieurs années :

Il se produit une transformation squelettique.
Les parties molles du corps disparaissent progressivement. Elle prend en moyenne 2 à 5 ans, mais peut être plus rapide en climat chaud ou plus lente, jusqu’à 50 ans quand le corps est inhumé dans un cercueil de qualité.

Et la faune ?
Lorsque le décès remonte à relativement longtemps, il est colonisé par divers insectes. Les entomologistes médico-légaux étudient des populations d’insectes de manière à dater le décès pour les enquêtes criminelles.

Tu veux en savoir plus sur ces petites bêtes au service de la datation du décès ? Découvre notre second épisode gore !
 

Sources : Détermination du délai post-mortem ; Faculté de Médecine de Strasbourg – Enseignement de Médecine Légale.
« Secrets d’ossements, la science au service des énigmes de l’histoire », un livre de Guy Gauthier, éditions EDP science.

--
Va voir aussi :
Don d'organe, un beau geste...
Les étapes du deuil.
Réagir à la mort d'un être aimé.
Toutes les réponses à tes questions sur le don d'organe.
L'histoire d'Aline qui a reçu une greffe de coeur
Don d'organe, y penser ne suffit pas...

Mate la vidéo :
Le gars d'en dessous... au cimetière.
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !

Follow Tasante sur Twitter !

Dr Solano et Tasante.com le 26/10/2012

Envoie ton témoignage !

S'inscrire