imprimer l'article

Extraordinary people

Autrefois exhibés dans des foires, des cirques ou des zoos humains, ces personnes aux malformations spectaculaires étaient considérées comme des monstres... Des monstres éveillant la curiosité malsaine faite de compassion et d'horreur. Aujourd'hui, après avoir identifié la cause de leurs infirmités, exercent-ils toujours ce pouvoir si étrange d'attraction et de répulsion ? A toi de nous le dire !

L’homme squelette
Du fait de sa maigreur extrême, l’homme squelette attisait la curiosité des gens. Profitant de ce physique hors norme, il s’exhibait dans les foires ou les cirques pour gagner sa vie. L’un des « squelettes vivants » les plus connus s’appelait Pete Robinson. Avec ses 26 kg, il était l’une des attractions du cirque Barnum & Bailey et s’est illustré dans le film « Freaks ». Comble de l’ironie, sa femme, Bunny Smith, pesait elle 215 kg !


Crédit photo : stevenbolin.com


Elephant man
Joseph Merrick est un petit garçon normal jusqu’à ses 5 ans. Ce n’est qu’après que des difformités commencent à apparaitre. Atteint de neurofibromatose, ou encore de la maladie de Recklinghausen, le petit garçon défiguré est rejeté par sa famille après la mort de sa mère. Difficile de parler de Joseph Merrick sans évoquer le film de David Lynch, sorti en 1980. A voir absolument si ce n’est pas déjà fait !


Crédit photo : houstonpress.com


La femme à barbe
Atteinte d’une maladie génétique très rare appelée hypertrichose, la femme à barbe souffre d’un dérèglement hormonal caractérisé par un développement anormal du système pileux, mais aussi parfois par une déformation du visage et de la mâchoire. Au XIXe siècle, ces femmes suscitaient beaucoup d’intérêt. En raison du statut de la femme à cette époque, elles n’avaient rarement d’autre choix pour survivre que de se vendre à des cirques humains.


Crédit photo : dinosoria.com

 

L’homme caoutchouc
Le syndrôme d’Ehlers-Danlos se caractérise par une extrême élasticité des tissus conjonctifs dûe à l’anomalie d’une protéine de ces tissus. Les articulations sont hyper laxes, c’est-à-dire anormalement très souples, et chez certaines personnes atteintes la peau peut s’étirer de manière extrême. Comme c'est le cas pour Garry Turner, inscrit au Guiness des records.


 

T'en connais d'autres des maladies aussi incroyables que celles-là ?



--
Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !

Follow Tasante sur Twitter !
 

Tasante.com le 30/10/2012

Envoie ton témoignage !

S'inscrire