imprimer l'article

La pilule du lendemain en contraception régulière ?

Prévoir de prendre la pilule du lendemain après l'amour ce n'est pas une utilisation normale. La contraception d'urgence est réservée aux situations d'urgence, comme quand on a oublié le préservatif, ou qu'il a craqué. Son utilisation n'est donc pas planifiée. Pourtant certains couples l'utilisent de manière programmée. Erreur ou innovation intéressante ?

La pilule du lendemain est-elle aussi efficace que la pilule classique ?
Non, elle est nettement moins efficace ! Déjà, le risque de grossesse est relativement élevé, avec 6,8 % de grossesses sur 1 an pour 100 femmes (au lieu de 0,3 grossesses en utilisation parfaite pour la pilule classique). Notons qu’il s’agit de moyennes et que chez des femmes très jeunes, le taux est sans doute plus élevé, car la fertilité est meilleure.

La pilule du lendemain prise régulièrement, c'est gênant ?
Près de 70 % des femmes qui ont fait l'essai de la contraception d'urgence programmée, parlent des troubles des règles. Ca signifie que les règles sont décalées, retardées ou avancées, et qu’elles peuvent survenir n’importe quand. Les femmes ne savent plus trop où elles en sont dans leurs cycles. Et du coup, il est difficile de savoir s’il y a ou non une grossesse. À cause de ça, 1/3 des femmes abandonnent la pilule du lendemain prise après chaque rapport, au bout de 6 mois.

La pilule du lendemain, c'est beaucoup d’hormones pour un petit résultat !
Un taux de grossesse élevé, des règles complètement décalées, et en plus des taux d’hormones importants. Si tu prends le Norlevo (pilule d'urgence), tu avales 1,5 mg de Levonorgestrel (le principe actif) en un seul comprimé. Si tu prends Leelo, une pilule contraceptive quotidienne qui contient le même progestatif, tu prends 0,1 mg seulement de Levonorgestrel dans un comprimé. C’est 15 fois moins. Et le résultat est meilleur sur le plan de l’efficacité contraceptive… Si l’on compare aux autres méthodes contraceptives hormonales très efficaces comme le patch ou l’anneau, le constat est le même.

La pilule du lendemain, oui en rattrapage…
La pilule d’urgence, c’est une solution de rattrapage, pas une stratégie à planifier ! Sais-tu qu’au lieu de l’appeler Norlevo, on l’appelle plan B dans certains pays. C’est le signe que ce n’est pas du tout un plan A !

Et la pilule du lendemain associée au préservatif ?
Le préservatif est une contraception considérée comme insuffisamment fiable pour une fille jeune ayant des rapports réguliers. Alors, certaines ajoutent la pilule du lendemain. Pourquoi pas en cas de rapports très espacés, une fois par trimestre par exemple. Le risque de grossesse sera nettement diminué par rapport au préservatif seul.
En revanche, en cas de rapports sexuels réguliers, le risque de grossesse est plus élevé qu’avec le préservatif + pilule classique, ou avec préservatif + anneau ou préservatif + patch ou préservatif + implant ou préservatif + stérilet. Et le dérèglement des cycles sera tout aussi gênant… Conclusion, la pilule du lendemain c’est à éviter quand on a une vie sexuelle régulière !

Et toi, ça t'est arrivé de la prendre souvent ?

--
Passe le test :
Grossesse, prenez-vous des risques ?


Va voir aussi :
Contraception, quelle efficacité pour chaque méthode ?

Pilule oubliée que faire ?
Les astuces pour ne pas oublier la pilule.
Au secours, j'ai oublié ma pilule, j'en profite pour faire le point.

Discutes-en :
sur le forum 100 % contraception...

--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Solano et Tasante.com le 22/11/2012

Envoie ton témoignage !

S'inscrire