imprimer l'article

Les UV, c'est quoi ?

Nocifs, bénéfiques les UV c'est quoi ? Que signifient ces histoires d'UV A, d'UV B... que l'on voit sur les tubes de crème solaire, les lunettes de soleil ?

Les rayons ultraviolets (UV) sont des rayonnements porteurs d'énergie, donc d’effets destructeurs variables. Il en existe trois types les UV A, les UV B et les UV C.
Les UV C sont les plus puissants, et donc les plus dangereux. Heureusement, ils n'atteignent pas la surface de la terre, car la couche d'ozone les arrête
Les UV B, moins puissants que les précédents, ne sont que partiellement filtrés par l'atmosphère. Arrivant à la surface du corps, ils sont arrêtés par la couche cornée et ne traversent que l'épiderme ; ils n'atteignent pas le derme (tout ceci est une question de physique, expliquée par la notion de longueur d'onde). Ils sont responsables des cancers de la peau (1) et des cataractes. Ce sont également eux qui sont responsables des coups de soleil, véritables brûlures cutanées, mais aussi du bronzage (lié à la multiplication des mélanocytes et des grains de mélanine), qui est un véritable bouclier que crée l'organisme pour se protéger.
Les UV A sont les plus faibles des UV en termes d'énergie, mais ils pénètrent plus profond dans la peau, jusqu'au derme superficiel (toujours cette histoire de longueur d'onde). Ils participent en partie au phénomène du bronzage, en faisant migrer les gains de mélanine vers la surface de la peau. À un degré moindre que les UV B, ils sont aussi impliqués dans le coup de soleil, en cas de surexposition. Les UV A sont responsables du vieillissement cutané et de l'apparition des rides : sous leur effet, les fibres qui assurent l'élasticité de la peau (les fibres d'élastine) se cassent littéralement (et ne se réparent pas), d’où les rides qui apparaissent
Ceci étant, c'est de l'excès d'exposition aux UV qu'il faut se protéger, car ces rayonnements ont aussi des effets bénéfiques. Ils participent à la guérison de certaines maladies de peau telles que le psoriasis ; ils permettent la fabrication au niveau de la peau de la vitamine D à partir du cholestérol de l'organisme. Cependant, ce ne sont pas les UV qui améliorent notre humeur, mais la lumière visible (les UV sont invisibles). C'est en effet elle qui agit sur la mélatonine, hormone qui régit nos rythmes biologiques et notre humeur.

Pour quantifier l'intensité du rayonnement UV et le risque qu'il représente pour la peau, on a inventé l'index UV, promu par l'Organisation Mondiale de la Santé. Que signifie cet index ? Un index compris entre 0 et 4, appartenant à la catégorie dite basse, nécessite un délai de plus d'une heure pour qu'une brûlure apparaisse sur une peau claire et non bronzée ; un index UV compris entre 4 et 7, appartenant à la catégorie modérée, nécessite un délai de 30 minutes ; un index UV compris entre 7 et 9, appartenant à la catégorie élevée, nécessite un délai de 20 minutes ; enfin un index supérieur à 9, appartenant à la catégorie extrême, nécessite moins de 15 minutes.
En France, l'été, l'index UV atteint 7 - 8 en bord de mer. L'index UV augmente par ailleurs de 10 % par 1000 mètres d'altitude. Il augmente de même dans les cas où la réflexion est importante : neige en hiver, sable et eau en bord de plage en été (et par exemple l'écume dans le sillage d'un bateau double la quantité d'UV reçue).
Afin de te permettre de savoir comment te protéger au mieux, la météo solaire, avec l'index UV, est dorénavant donnée chaque jour pendant l'été par les médias (journaux, radio, télé), ainsi que sur Internet (2)


(1)
avec une incidence qui a doublé en 20 ans, c’est aujourd’hui la première cause de mortalité par cancer chez les jeunes adultes : 1 000 décès leur sont imputables chaque année en France.
(2) tu pourras par exemple consulter la météo solaire sur le site Sécurité Solaire. Tu pourras ainsi tout savoir, chaque jour, de l’intensité des UV dans ta région et connaître la meilleure protection que tu pourras adopter en conséquence.

Francis Pradeau - Médecin des hôpitaux le 20/06/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire